Ce jeudi matin, lors de l’intronisation du nouveau préfet de police de Paris, Didier Lallement, Christophe Castaner a livré un discours de fermeté, rappelant “l’exigence urgente de l’ordre public”.

Après le limogeage de Michel Delpuech, son remplaçant, Didier Lallement a été intronisé ce jeudi par Christophe Castaner. Devant les forces de l’ordre, le ministre de l’Intérieur a demandé au nouveau préfet de police de Paris une “impunité zéro” contre les casseurs, en prévision du nouveau samedi de mobilisation des gilets jaunes.

Faire face à des “haineux, des ultras”

“Votre première mission sera évidemment de maintenir l’ordre public dans la capitale”, a déclaré Christophe Castaner à l’adresse de Didier Lallement qui a désormais sous ses ordres 45.000 fonctionnaires. Le ministre a également rappelé que “samedi [dernier], sur les Champs-Elysées, il n’y avait pas de manifestants, il n’y avait que des haineux, des ultras.”

Pour ne plus revoir les images de violences et de dégradations qui ont marqué le 18ème samedi de manifestation des gilets jaunes, le ministre de l’Intérieur a déclaré:

“Nous devons aller encore plus loin, les scènes de Paris samedi nous le montrent, la violence est montée d’un cran. Notre réponse doit être la fermeté, encore renforcée. C’est le sens même des décisions annoncées par le Premier ministre cette semaine et je vous demande qu’elle soit pour l’essentiel effective dès samedi.”

“La place des blacks blocs en prison”

Il a demandé au nouveau préfet de police d’être “à la hauteur de l’engagement” contre les casseurs:

“Le danger n’a pas le droit de cité. (…) Je vous demande d’agir vite pour ne pas laisser la chance aux attroupements de se renforcer. (…) Je vous demande une impunité zéro. La place des blacks blocs est en prison, pas sur les Champs-Elysées. (…) Il y a l’exigence urgente de l’ordre public.”

Enfin, Christophe Castaner s’est justifié sur le recours aux soldats de l’opération Sentinelle pour l’encadrement des manifestations:

“Vous pourrez vous appuyer sur les militaires Sentinelle qui ne doivent en aucun cas participer au maintien de l’ordre. Pour assurer la sécurité des biens et des personnes contre le terrorisme, ils sont là.”

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account