Mais il sera blanchi par le sénat

Mercredi soir, la Chambre des représentants, bénéficiant d’une majorité de députés démocrates, a lancé la procédure de mise en accusation du 45ème président américain Donald Trump à travers deux chefs d’accusation : « abus de pouvoir » et « entrave au travail du Congrès ». Un procès devrait avoir lieu en janvier 2020 mais cette fois-ci devant le Sénat, à majorité républicaine.

C’est durant une dizaine d’heures que la Chambre des représentants, chambre basse du Congrès des États-Unis, a été le théâtre de longs et houleux débats avec comme sujet l’« impeachment » du président républicain. Les députés démocrates ont notamment plaidé pour que deux chef d’accusation soient retenus contre Donald Trump : l’accusation d’ « abus de pouvoir » a été retenue par 230 voix contre 197, et celle d’ « entrave au travail du Congrès », justifiée selon les démocrates par le refus du milliardaire de 73 ans de coopérer dans l’enquête le visant sur l’affaire ukrainienne. Ce dernier chef d’accusation a été retenu par 229 voix contre 198.

Cependant, le Sénat, dominé par les républicains à hauteur de 53 voix contre 45, songe déjà à l’acquittement du président américain, et devrait donc couper court au combat acharné des démocrates contre Donald Trump, qui devient ainsi le troisième président des Etats-Unis mis en accusation en cours de mandat. Andrew Johnson en 1868 et Bill Clinton en 1998, ont été les précurseurs en matière de mise en accusation par la procédure d’ « impeachment ». Richard Nixon, en 1974, préféra démissionner avant le vote de la Chambre des représentants dans l’affaire du Watergate.

Les réactions ne se sont pas faites attendre. Le candidat à l’investiture démocrate Bernie Sanders a déclaré que c’était « un jour triste mais nécessaire pour la démocratie américaine », tandis que le directeur de campagne de Donald Trump, Brad Parscale, a déclaré que « les démocrates à Washington ont conclu une mascarade glaciale et calculée depuis trois ans et voté contre 63 millions d’Américains ». Quant au président russe Vladimir Poutine, souvent accusé de collusion avec la Maison Blanche, a qualifié les raisons de l’« impeachment » comme « fantaisistes » et des accusations « totalement inventées », lors de sa conférence de presse annuelle de fin d’année. Le procès devrait avoir lieu en janvier 2020, et les sénateurs, qui seront aussi en campagne, devraient ainsi blanchir le président républicain démocratiquement élu en 2016, ce qui pourrait peut-être même lui être bénéfique, à terme.

Le Média pour Tous

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

4
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
Zoragiorgio guido novide Jonghe LouisPhilippe Praestus Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Philippe Praestus
Invité
Philippe Praestus

Alexis Cossette de Radio Québec nous aide à comprendre la situation.

de Jonghe Louis
Invité

Attention il s’agit d’une procédure politique de destitution, ceux qui ont suivi la procédure du congrès auront compris que c’est une procédure fictive pour bloquer la sortie des dossiers de l’A.G. Bill Barr… tout les témoins appelés par les républicains ont été purement et simplement écartés, le rapport Mueller qui court-circuite la destitution a été écarté…
Le Sénat risque d ne pas faire d’audition pour liquider dès l’arrivée ce canular…
Attention les dossiers FISA et RussiaGate relève d’une procédure judiciaire qui peut aboutir au grand jury…

Au Sénat les choses iront très vite…https://neonnettle.com/news/9797-lindsey-graham-trump-s-impeachment-will-meet-quick-demise-in-senate

giorgio guido novi
Invité

salopards de democrates toutes ces gauches sont les pires de salopards de neo-cons et atlantistes comme les gauches europeennes comme cele parti travaillistes britannique de jeremy corbyn! trump lui n,as pas declencher de guerre comme tous ces predeceurs depuis nixon!!

Zora
Invité
Zora

Si c’est comme en France bon on peut se poser la question est-ce vrai est-ce encore des manipulations pour agir contre ce président est-ce que comment savoir la vérité dans tout ça on arrive déjà à peine à la savoir quand on l’a c’est dans notre pays on n’arrive même pas à faire valoir qu’il y a eu un délit peux absolument rien faire la seule chose qui le dit c’est venez nous chercher pas venez me chercher pour ça je fais n’importe quoi les pires crimes les pires abus de pouvoir mais venez me chercher voilà je pense que… Lire la suite »

©2020 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account