Ils veulent survivre à l’effondrement (REPORTAGE)


On visite une Base Autonome Durable !

David est un survivaliste. Après avoir grandi et vécu toute sa vie en ville, il décide il y a 5 ans d’opérer un changement radical de vie et de s’installer à la campagne avec sa famille. Son but ? Accéder à l’autonomie en nourriture, en énergie et en argent, afin de survivre à l’effondrement de notre civilisation qui est, selon lui, inéluctable. Vincent Lapierre est allé lui rendre visite.

Encore une fois, merci à tous pour votre soutien, et merci à nos contributeurs qui nous permettent, concrètement, de rémunérer une équipe de quinze personnes (pas toutes à temps plein, heureusement). N’hésitez pas à nous aider, vous aussi, en devenant contributeur du Média pour Tous (à partir de 5 euros par mois), vous aurez alors accès à toutes les versions intégrales des reportages passés et à venir, ainsi qu’aux bonus. Merci à vous !

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
22 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
LUCAS DAVID
1 année il y a

mdr , en fait survivre à l’effondrement , c’est la mobilité maximale , tout ceux qui seront fixe en mode sédentaire se verront dépasser par des hordes de gens ( fuyant des villes dévastés par des conflits dans un futur très proche maintenant ) cherchant désespérément de la nourriture et/ou un coin pour s’installer … à moins d’avoir des mitrailleuses lourdes et suffisamment de munitions pour anéantir ou repousser des masses de gens cherchant désespérément ces nourritures qui vont devenir rares … Conflits se multipliant comme on peut le voir , premières armes nucléaires qui rasent des villes entières ou… Lire la suite »

detout damien
1 année il y a
Reply to  LUCAS DAVID

c exactement sa

detout damien
1 année il y a
Reply to  LUCAS DAVID

ils se collent une cible sur le front

wayoflight
1 année il y a
Reply to  LUCAS DAVID

Je vois quelques problèmes avec ton système : ne pense tu pas que les routes seront surveillé ? Les petits axes bouchés ? Prendre les chemins de terre alors, mais qu’en est il de la poussière générée visible de très loin ? Où est ce que tu trouves de l’essence sans danger ? Pour le moteur électrique c’est quand même vachement idyllique, faudrait un sacrée truc pour faire bouger un engin si lourd, donc une sacrée batterie, et recharger ladite batterie qu’avec de l’énergie solaire ? Mdr. Et c’est sans parler de la météo, des éventuelles courses poursuites, de l’apparente… Lire la suite »

LUCAS DAVID
1 année il y a
Reply to  wayoflight

ouais je vais te le démontrer l’insecte :
un utilitaire , une galerie , modification de deux mini éolienne avec des pales types grandes cuillères évidemment le tout bien fixé sur la galerie avec le régulateur adéquate et ça charge des batterie … Mais il y a aussi l’alternateur qui peut aussi charger ces batteries et oui tout en roulant ( depuis on a inventé la technologie brushless ( visiblement tu dois vivre dans le désert ? ) 😉 ) bref produire de l’ électricité , chauffer de l’eau etc est en réalité un jeu d’enfant …

Albert
1 année il y a
Reply to  LUCAS DAVID

Rien n’est plus faux, pour au moins deux raisons : La mobilité permanente, c’est déjà la nécessité de piller pour se nourrir, ce qui est bien plus risqué en soi (risque de pénurie, de carence, stocks limités, etc.), mais surtout c’est la certitude de tomber, in fine, sur plus fort que soi. C’est donc la certitude de se faire piller en retour (sinon tué) et donc de s’affaiblir progressivement avec le temps. C’est finalement bien plus absurde que d’être sédentaire sur une terre productive. Ce n’est pas un hasard si l’humanité a fini par se sédentariser dans l’Histoire ! Le… Lire la suite »

LUCAS DAVID
1 année il y a
Reply to  Albert

tu dis comme ça faut produire de la nourriture et baratin etc , mais faire pousser de la bouffe ne se fait pas comme ça : Quand y aura plus de bouffe sur les étagères des magasins , c’est là que tu va t’u mettre ???

Albert
1 année il y a
Reply to  LUCAS DAVID

Désolé mais je ne comprend pas votre réponse. Ni votre question finale. Faire « pousser de la bouffe », effectivement, ça demande un savoir-faire ! Je n’ai jamais dit le contraire, et c’est d’ailleurs là que réside mon contre-argument à votre premier commentaire. Vos « hordes » ne réussiront jamais à tuer ceux qui ont ce savoir.

detout damien
1 année il y a

les fan de san giorgio les pauvres sa va etre dure

kooper
1 année il y a
Reply to  detout damien

Que veux tu dire par là ?

kooper
1 année il y a

Un beau projet et un mec qui se bouge.
Beaucoup de survivalistes ne sont que dans la théorie, je sais de quoi je parle, beaucoup de mal a trouver des gens intéressants pour collaborer.
La plupart s’achètent un fusil, un filtre à eau, un firesteel, des conserves et leur démarche s’arrête là.
Ca fait plaisir de voir des gens qui vont à fond dans leur démarche.
Pendant que certains critiqueront son projet, lui sera en train d’évoluer dans sa liberté et son autonomie.

LUCAS DAVID
1 année il y a
Reply to  kooper

Merci à toit , pour la collaboration sur tout ces projets tu peux me contacter ici et tout les autres qui le souhaitent aussi , je n’ai rien à vendre seulement des idées à proposer : [email protected]

Siam
1 année il y a

Vidéo intéressante. J’ai déjà pensé à faire des réserves. Mais où j’habite c’est minuscule. Perso, pour moi je m’en fiche, ce monde est taré. Alors, je ne sais pas ce qui me pend au nez. Mais, j’ai la haine du francais. Il nous a mit dans cette Europe pourrie et ne réfléchis pas. Ce sera chacun pour sa gueule. Mon seul problème, c est mon fils collégien. Pour info, on va subir jusque environ 2030. Je parrais loufoque, mais vous verrez et le feu nucléaire va tomber sur Paris. Je n’ai pas peur (je suis catholique). Mais pour mon gamin… Lire la suite »

Emilien
1 année il y a
Reply to  Siam

Pour ton fils, achète 2 hectares de terrain dans un coin bien pommé (donc pas cher), avec une vieille grange à retaper, ou construis un petit chalet en bois. (Le tout pour 10 000 balles en étant minimaliste).

Sinon, les français ont voté contre la Constitution européenne, s’il faut en vouloir à quelqu’un, dirige ta rage contre les dirigeants des partis politiques, la bourgeoisie française et la finance mondialisée. Ou mieux, utilise cette rage pour atteindre une autonomie maximale pour ne pas dépendre de ces enculés.

godefv
1 année il y a

J’ai un projet très similaire. Ce qui n’est pas dit, c’est le coût initial pour acheter la terre et les bâtiments, et pour les rendre habitables.
Si on ajoute la famille qui n’a pas toujours la même vision des choses, la grande majorité des gens qui voudraient se lancer dans un tel projet n’en ont, en pratique, pas la possibilité. Le coût de l’immobilier a énormément augmenté et notre génération (20-30 ans) est en réalité déjà très pauvre.

LUCAS DAVID
1 année il y a
Reply to  godefv

il faut te former tout seul , tout coûte cher mais si tu achètes les matériaux et que tu fais le maximum tout seul , tes projets te coûteront seulement le prix des matériaux … bon courage

dominique maillery
1 année il y a

je vis sur un éco lieu collectif, co-créé il y a deux ans, en ariège, et qui n’est pas encore à maturité (mais en bonne voie !!! vincent a bien failli nous rendre une petite visite en avril/mai) beau projet, belle initiative, je salue tous ceux qui se bougent et passent à l’action. même si c’est imparfait, incomplet, il est largement l’heure de poser des actes, d’installer ce que nous voulons pour demain. oui, je lis les commentaires, désobligeants dans l’ensemble et moqueurs. la critique est aisée, et si ces projets échouent en cas d’effondrement, ce sera (je pense) à… Lire la suite »

Pretty
1 année il y a

Géniale j’ai adoré ce reportage très très intéressant et enrichissant merci Vincent. Nous aussi on a des poules depuis 13 ans et quel bonheur.
Nous on les a appelées Trevor, Michael et Franklin, j’ai adoré Sibeth et Brigitte excellent MDR
Bravo pour ce projet vraiment passionnant.

VIDAL
1 année il y a

Encore un qui à oublier d’aller faire le tour du monde ….. et il s’enferme dans sa crainte du monde et des autres, il n’y voie pas clair, cela nous rappelle les jeunes 68ares qui quiter toute la  » merde  » pour aller chez les  » pauvres  » en Inde et ailleurs, le point très positif, il apprend enfin à vivre un peu, style paysan, il acquiet un certain courage, enfin, rien de nouveau sous le soleil, et du bon sens enfin, bonne continuation !

Barezeto
1 année il y a

Bonjour.  » La croisée des chemins « , voilà qui va bien ! Pour moi  » Survivre « , c’est plutôt vivre mieux maintenant, dans l’ ici et maintenant ; pas après un (éventuel) Après… Certes il faut un projet pour faire le pas. Peut importe lequel finalement car on meurt de continuer comme ça, sans rien faire. Pour la résilience du truc, plutôt que de s’armer genre ‘7 samouraïs’ ou de grossir genre ‘irréductibles gaulois’, je suggère plutôt le modèle en réseau maillé, genre Inter-Net. Le projet alors serait de faire fonctionner en réseau (fort) des entités (faibles), ensemble…  » Singulière… Lire la suite »

DylanDuSud
11 mois il y a

Excellent la vieille poule Brigitte et Emmanuel le coq ! 🙂

DylanDuSud
11 mois il y a

Reportage instructif qui ne tombe pas dans les clichés et les banalités.
Aborde pas mal d’aspects du survivalisme.
Merci et continuez vos reportages !

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account