Il y a 50 ans disparaissait la légende du Rock, Jimi Hendrix


Source : Rolling Stone

Cinq ans et quatre albums. Un flash, une immense torche lumineuse qui changera le destin du rock pour toujours. L’extraordinaire carrière de Jimi Hendrix

James Marshall Hendrix  commence à jouer dans des groupes de rhythm’n’blues au début des années 1960 et est  bientôt engagé pour accompagner les artistes les plus en vue de l’époque, tels que Ike Turner, Little Richard, Wilson Pickett, Jackie Wilson, Sam Cooke et beaucoup d’autres. En 1964, il déménage à New York, où il débute une collaboration avec les Isley Brothers, John Paul Hammond, King Curtis et, plus particulièrement, Curtis Knight, avec qui il écrit quelques chansons avant de les enregistrer sur son album. Le premier vrai groupe d’Hendrix est formé en 1965 et adopte le nom de Jimmy James et The Blue Flames, avec lesquels il écume les nombreux clubs de New York.

C’est lors d’un concert au célèbre Café Wha? Que l’ex-bassiste des Animals devenu producteur, Chas Chandler, émerveillé, décide d’emmener Hendrix en l’Angleterre et de lui  faire enregistrer un album. Une fois arrivé à Londres en Septembre 1966, Jimi avec l’aide de Chandler, crée son propre groupe, The Experience – avec Mitch Mitchell à la batterie et Noel Redding à la basse. Après quelques semaines de répétitions, le groupe est prêt à jouer en live : le tout premier concert, concert a eu lieu à Paris en Octobre, à l’Olympia, en première partie de pour Johnny Hallyday.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de