Après 21 ans de travail, son hôtel de luxe lui annonce son licenciement par courriel !


Le profit avant tout !


En janvier dernier, 168 employés de l’hôtel de luxe le Westin Paris Vendôme ont été licenciés par la direction. Certains salariés qui y travaillaient depuis plus de vingt ans, ont appris la nouvelle par courriel.

Devant les caméras du journaliste et député LFI, François Ruffin, une ex-employée témoigne, le cœur lourd : « le jour où j’ai appris ça, on m’a emmenée à l’hôpital, j’ai eu un choc terrible, ça a failli me tuer ». Et pour cause, cette dernière travaillait pour le Westin Paris Vendôme depuis plus de 21 ans. Elle venait d’ailleurs d’obtenir un CDI. Mais comme 168 autres employés, elle a été licenciée en janvier dernier et elle en a été notifiée par voie électronique.

Bel exemple de profiteur de crise

Depuis ce jour, les salariés de l’entreprise se réunissent tous les jeudi à 13h pour réclamer justice devant l’hôtel. En effet, en agissant ainsi l’établissement ne fait, ni plus ni moins, que profiter de la crise pour restructurer la société et augmenter son profit. Ainsi, au lieu d’employer directement des travailleurs, il va faire un appel à une entreprise de sous-traitance. Celle-ci sera alors chargée de débaucher les employés.

Les femmes de ménages en première ligne

Seulement, en sous-traitance, les travailleurs perdent de nombreux avantages : 13ème mois, prime de participation, prime d’intéressement, horaires fixes… En effet, en plus de la perte de ces avantages économiques, les employés devront également se soumettre à des journées coupées en deux. Un fléau qui touche particulièrement les femmes de ménage et dont Ruffin a fait l’un de ses chevaux de bataille.

LIRE AUSSI > JOURNÉES À RALLONGE, SALAIRE DE MISÈRE, MÉPRIS, INVISIBILISATION, LE QUOTIDIEN DIFFICILE DES FEMMES DE MÉNAGE

Un groupe milliardaire gavé aux aides d’État

Le pire c’est sans doute que l’hôtel est issu du groupe Marriot qui a réalisé par moins de 20 milliards de chiffre d’affaires en 2020. À cela, il faut ajouter les 4 milliards d’aides exceptionnelles allouées par le gouvernement au secteur de l’hôtellerie. Seulement, comme toujours, la Macronie offre des soutiens sans aucune contrepartie. Dans ces conditions, on se doute que le grand patronnât ne se fera pas prier pour ramasser les gains, aux détriments de ses salariés…

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
giorgio guido novi
7 jours il y a

le macronisme dans toute sa splendeur!

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account