MANIFESTATION. Les manifestants réclament plus de moyens humains et financiers pour les hôpitaux publics.

Une centaine de personnes étaient rassemblées ce mardi en milieu de journée devant le ministère de la Santé à Paris, à l’appel de quatre syndicats réclamant plus de moyens humains et financiers pour les hôpitaux publics. Parmi les quelques dizaines de manifestants présents vers 11h30, les militants CGT, FO, SUD et CFE-CGC étaient nettement majoritaires, a constaté une journaliste.

Journée de mobilisation et de grève nationale

Cette action s’inscrit dans le cadre de la « journée de mobilisation et de grève nationale » annoncée fin mai par ces quatre organisations pour « élever le rapport de force » face à Agnès Buzyn. La date coïncide avec le vote solennel du Sénat sur le projet de loi Santé, prévu dans l’après-midi.

Encouragés par la grève des services d’urgence, qui dure depuis trois mois, les syndicats ont « exigé l’ouverture de négociations nationales » portant notamment sur les effectifs et les salaires. « Il faut 100.000 créations d’emplois dans les hôpitaux et 200.000 dans les Ehpad », a déclaré l’urgentiste Christophe Prudhomme, de la CGT-Santé.

« Il y aura des morts »

Faute de lits et de soignants en nombre suffisant, « cet été il y aura des morts », a-t-il affirmé, estimant que « Agnes Buzyn devra rendre des comptes au tribunal ».

Une délégation devait être reçue en début d’après-midi par le directeur adjoint de cabinet de la ministre de la Santé.

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Mamie Doobernard dzialach Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
bernard dzialach
Invité

“C’est bon les gars et filles.On peut y aller le chemin est libre.Les gilets jaune ont fini on peut enfin manifester”.Que se passe t’il,Ils ne se mèlent pas aux gens de peu ces”personnels de santé”.Ne leur était il pas possible de s’associer à eux pendant les moments forts du mouvement comme ce fut le cas en Mai 68.A moins que c’est mauvais pour leur image de s’unir à des ouvriers “antisémites,avinés” comme le dit notre pornocrate secretaire d’état ?

Mamie Doo
Invité
Mamie Doo

A lire les commentaires sous l’article du journal 20 minutes, il y a de quoi s’amuser avec les trolls … Malheureusement, ce journal empêche l’inscription et donc de répondre aux commentaires insultants (du style “les Français vont aux urgences quand ils ont un ongle cassé”) … C’est du niveau de “L’école des Trolls” (payés par nos impôts ^^) La casse des services publics est prévue par les lois de l’Union (américano) européenne… Quand on voit le système de santé aux USA, on a de quoi être fiers du nôtre et s’inquiéter pour l’avenir… Mais tant que les Français ne comprendront… Lire la suite »

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales | Plan du site

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account