Gilets jaunes matraqués dans un Burger King: trois CRS mis en examen


Par Sputnik

Ces agents ne sont pas les premiers à avoir été mis en examen pour des violences «qui ne semblaient pas justifiées» commises par des personnes dépositaires de l’autorité publique en décembre 2018 près de l’Arc de Triomphe.

Trois CRS, qui avaient été placés mercredi en garde à vue dans l’enquête sur des violences policières dans un Burger King en décembre 2018, durant une manifestation des Gilets jaunes à Paris, ont été mis en examen, a appris samedi l’AFP d’une source proche du dossier.

Les trois hommes ont été mis en examen pour violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique, selon elle.

Ils ont été placés sous contrôle judiciaire.

Quatre CRS avaient déjà été mis en examen en juin 2020 pour violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique dans ce dossier apparaissant comme emblématique de dérives observées dans le maintien de l’ordre face au mouvement des Gilets jaunes.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account