La France perd chaque année 8 500 km de haies : « dans tous les départements, il y a urgence à replanter. »


Par Marine Wolf pour la Relève et la peste

Dans les années 1960, la France comptait 2 millions de kilomètres de haies. Aujourd’hui, près des trois quarts ont été détruits. Ces dernières décennies, il s’agissait en effet de faire place au remembrement, qui vise à constituer des exploitations agricoles d’un seul tenant, sur de plus grandes parcelles. Dans plusieurs départements, les multiples bénéfices des haies sont en train d’être redécouverts : essor de la biodiversité, circulation des espèces, micro-climat propice aux cultures, stockage de carbone. Pour les défendeurs de ces havres de vie, un véritable marathon a commencé pour en replanter le plus possible.

Alain Canet est directeur de l’association Arbre et Paysage, dans le Gers. Il est aussi spécialiste de l’agroforesterie, un mode d’exploitation des terres agricoles qui associe les cultures ou l’élevage à la plantation d’arbres. Il détaille pour La Relève & La Peste son objet, et ses avantages.

« On répond à une demande souvent agricole. L’agroforesterie touche à des problématiques autour de l’eau, du sol, de la biodiversité, du paysage… Il s’agit de mettre les bonnes espèces d’arbres au bon moment et au bon endroit, pour résoudre des problèmes. On place l’arbre en régulateur » résume A. Canet.

Les haies bocagères en sont une parfaite illustration. À la différence des forêts, organisées sous forme de massif compact, la haie est une ligne autour d’un champ, au bord d’un ruisseau ou le long d’un fossé. Elle permet donc de composer avec l’agriculture.

« Les haies sont très utiles, et même indispensables au bon fonctionnement de la biodiversité. Agissant comme brise-vent, elles participent à la création de micro-climat et protègent les cultures et les animaux. On en retrouve aujourd’hui la vraie valeur », note le spécialiste.

Dans l’Ain, à Saint-Maurice-de-Rémens, un ancien terrain militaire a été choisi comme point de départ pour un marathon de la biodiversité. Cette initiative, portée par plusieurs collectivités en France, consiste à planter 42 km de haies sur des terrains à revaloriser.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Avlula
5 mois il y a

Il ne fallait pas lutter contre toutes les haies ?
Quelle lettre manquante… ah ! Ohlala, au temps pour moi ! La boulette… Bon.

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account