On attend toujours la fin de l'interdiction de manifester...

Auteur :

À 17h ce jour, le premier ministre Édouard Philippe a annoncé toute une série de levées des restrictions liées au confinement qui entreront en vigueur dès le 2 juin. La France entre ainsi dans la phase 2 du déconfinement. Toutes les restrictions ne sont pas levées, une phase 3 est attendue à partir du 22 juin.

« La liberté va redevenir la règle, et l’interdictions l’exception. » a tenté de synthétiser Edouard Philippe.

Des chiffres sanitaires bons, des chiffres économiques catastrophiques

Le premier ministre, puis le ministre de la santé ont confirmé le recul de l’épidémie. Pour le premier ministre, « c’est une très bonne nouvelle », les chiffres sont de son aveu meilleurs que prévus. Toutefois, Olivier Véran a rappelé que même en zone verte, le virus continue de circuler. Les gestes barrières et la distanciation sociale restent de vigueur, de même que la surveillance accrue des plus fragiles. Le ministre de la santé a précisé que les scientifiques ont une meilleure connaissance du virus, qui reste « féroce » lors des gros rassemblements. Il n’a en revanche pas évoqué l’hydroxychloroquine, récemment interdite pour les malades du Covid-19.

Concernant le volet économique, le bilan est comme attendu très mauvais. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en France (hors Mayotte) a bondi de 843.000 personnes en avril par rapport à mars, soit une hausse de +22,6%.

Fin de la limitation de déplacement à 100 km

Principale restriction ces derniers jours, la limitation de déplacement dans un rayon de 100 km sera levée au 2 juin. C’est une bonne nouvelle pour les familles éloignées par la distance. C’est aussi une très bonne nouvelle pour les professionnels et les lieux de tourisme (Campings par exemple), qui devraient pouvoir accueillir des vacanciers pour l’été.

Plus de zones rouges, l’Île-de-France, Mayotte et la Guyane seules régions encore en orange

La carte de France, avec ces fameuses couleurs, évolue de nouveau. La quasi-totalité du pays va passer en zone verte, à l’exception de l’Île-de-France, Mayotte et la Guyane qui seront elles classées en Orange. Quels impacts pour ces dernières régions à risque ? Dans ces départements le virus circule “un peu plus” qu’ailleurs. Le déconfinement sera “plus progressif” que sur le reste du territoire.

Réouverture des restaurants en zones vertes, seulement des terrasses en zone orange

En zone verte, les cafés et les restaurants vont pouvoir rouvrir normalement. En zone orange, à Paris notamment, au moins jusqu’au 22 juin, seules les terrasses pourront accueillir des clients. En somme, il ne sera pas possible de prendre de café ou de manger à l’intérieur des restaurants notamment à Paris. Dans toute la France, les établissements ne pourront pas proposer des tables de plus de dix personnes. Une distance d’un mètre devra être respectée entre chaque table. Le port du masque sera obligatoire pour tout le personnel, mais aussi pour les clients lors de leurs déplacements dans le restaurant.

Réouverture des lieux de vacances

Les village vacances, les campings et les auberges collectives pourront rouvrir en zone verte dès le 2 juin, le 22 juin pour les zones oranges. A noter que, les colonies de vacances seront autorisées à partir du 22 juin également dans l’ensemble du pays.

Même en zone orange, les parcs et jardins vont rouvrir partout en France.

Partout en France, les parcs vont rouvrir normalement. La Mairie de Paris a d’ailleurs “spoilé” l’information dans la journée sur ses réseaux sociaux.

Accélération de la réouverture des écoles, collèges et lycées

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’éducation nationale a évoqué la reprise de l’école, des collèges et des lycées, et son souhait de garantir la sécurité des élèves et des encadrants. En ce moment, 82,5% des écoles primaires sont ouvertes en France, un chiffre en progression. L’objectif est de 100% à compter de la semaine prochaine.

Actuellement, 95,5% des collèges sont ouverts en zone verte, mais seuls les élèves de 6ème et de 5ème sont revenus en classe. En zone verte, dès la semaine prochaine, tous les collégiens pourront revenir en classe, seuls les élèves de 6ème et de 5ème en zone orange.

Enfin pour les lycées, la priorité est donnée aux lycées professionnels, davantage touchés par le décrochage. Les lycées professionnels seront ouverts pour certification (terminales et CAP). Les lycées généraux et technologiques seront ouverts à minima et pour accueillir des petits groupes. Le protocole sanitaire sera le même dans ces 3 types d’établissements.

Si l’épreuve orale du bac de français est annulée, des dispositions sont prises pour maintenir le baccalauréat.

Le flou persiste sur l’ouverture des frontières

Le gouvernement français est favorable à l’ouverture des frontières dans l’Union Européenne, car l’épidémie reculerait partout. Elle n’appliquera pas de quatorzaine obligatoire pour les visiteurs, sauf si les pays de ces mêmes visiteurs l’applique (on parle ici de principe de réciprocité).

Concernant les frontières extérieures de l’Europe, une position commune pourrait être établie à horizon du 15 juin. Les Français sont néanmoins incités à prendre leurs vacances sur le territoire, pour aider à relancer l’économie. La situation des vols et de l’industrie aéronautique reste cependant très floue.

Quelles sont les dernières restrictions ?

Les musées et les monuments, ainsi que les plages vont en revanche être de nouveau autorisés le 2 juin dans toute le France. Concernant les piscines, les salles de gym, les parcs de loisirs et les théâtres : 2 juin pour la zone verte, 22 juin pour la zone orange. Les cinémas ne rouvriront que le 22 juin pour tout le monde. Les sports collectifs et les sports de combat ne sont pas autorisés pour le moment, de même que les discothèques.

Les rassemblements d’événementiel en extérieur ne devront pas dépasser les 5.000 personnes. Les regroupements dans l’espace public restent cependant limités à dix personnes.

En d’autres termes, vous aurez bientôt le droit de déambuler dans votre salon du manga préféré, mais pas de manifester contre la casse sociale et la destruction de notre hôpital public… Pendant encore combien de temps ?

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
saintiol
1 mois il y a

Spoilé = divulgâcher …Certes, c’est ridicule! Mais c’est français!