Au moins treize personnes ont été blessées dans l’explosion d’un colis piégé rue Victor Hugo, à Lyon.

L’explosion d’un colis ou d’un sac piégé avec des boulons et des vis s’est produite, ce vendredi peu après 17h30, à Lyon, à hauteur d’une Brioche Dorée, située au 15 rue Victor Hugo, dans le centre-ville, a appris Le Parisien de sources policières et judiciaire. Au moins treize personnes ont été légèrement blessées, dont onze ont été évacuées vers des hôpitaux.

Un homme recherché

Sur les images de vidéosurveillance, un homme en casquette vêtu d’un bermuda beige et d’une chemise kaki à manches courtes a été aperçu à vélo, en train de déposer le colis, peu après 17 heures Il est activement recherché. « Des clous ont été retrouvés sur place après l’explosion », nous indique le parquet de Lyon.

Une petite fille de 8 ans blessée

Plusieurs blessés ont été pris en charge dans un magasin Jacqueline Riu, situé à proximité. « J’ai vu une dizaine de personnes à terre, dont une fillette [âgée de] 6 à 10 ans », nous confie un étudiant de 19 ans. Denis Broliquier, maire du IIe arrondissement de la ville, a confirmé sur place qu’une « petite fille de 8 ans » fait partie des blessés.

Le parquet antiterroriste se saisit de l’enquête

« La section antiterroriste du parquet de Paris se saisit des faits », annonce le parquet de Paris. Rémy Heitz, le procureur de la République de Paris, est attendu sur place.

« Il faut être prudent encore, aucune piste n’est privilégiée pour l’instant, entre acte terroriste ou règlement de comptes », tempère une source sécuritaire. Les investigations ont été confiées à la police judiciaire de Lyon.

Emmanuel Macron évoque une « attaque »

De son côté, Emmanuel Macron a évoqué une « une attaque à Lyon », en introduction à une interview en direct avec un youtubeur à J-2 des Européennes.

« Il ne m’appartient pas d’en faire le bilan, mais a priori, aujourd’hui, à ce stade, il n’y a pas de victime. Il y a des blessés, donc je veux avoir évidemment une pensée pour les blessés, leurs familles », a ajouté le chef de l’Etat, sans autre précision.

On a « entendu une énorme déflagration »

« Il y a eu de la fumée et les gens étaient couverts de poussière blanche », nous raconte un riverain de la rue Sala. « L’explosion n’était pas très forte. J’ai même eu du mal à le croire, car il n’y a pas eu de carreaux cassés ».

Sylvie*, elle, se trouvait à dix mètres de la boulangerie, lorsqu’elle a « entendu une énorme déflagration ». « Ça a fait comme un feu d’artifice avec des choses qui volaient partout », ajoute-t-elle. « Personne n’a vraiment compris ce qui se passait », raconte le réceptionniste d’un hôtel situé un peu plus loin dans la rue. « Ensuite on a entendu quelques cris et il y a des gens qui se sont réfugiés dans les magasins autour ». Ensuite, les « policiers sont intervenus cinq minutes après l’explosion ».

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account