Des étudiants juifs pris à partie par le service d’ordre du RN



Le parti d’extrême droite a déploré pour sa part un blessé parmi ses agents de sécurité.

Marine Le Pen organisait un « banquet patriotique », mercredi 1er mai, à Metz. En marge de l’évènement, des militants de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) qui tentaient de tracter ont été pris à parti par le service d’ordre du Rassemblement national, comme le montre une vidéo de l’UEJF publiée sur Twitter.

Le Rassemblement national a pour sa part déploré un blessé parmi ses agents de sécurité. Les militants de l’UEJF « se sont montrés violents, blessant sérieusement un membre [du] service de sécurité qui s’est vu donné 30 jours d’ITT [incapacité totale de travail] », a affirmé le parti dans un communiqué. Après l’incident, le parti a déposé « plainte pour coups volontaires ».

Plainte contre plainte

« Nous déposons plainte contre le service d’ordre du RN pour coups et blessures en réunion avec usage d’armes », a de son côté affirmé le président de l’UEJF Sacha Ghozlan. « Lacrymogènes, matraques, violences. La justice doit réagir avec fermeté face à ces individus haineux qui veulent faire régner la terreur », a-t-il ajouté.

Sur Twitter, l’incident a beaucoup fait réagir. « Des militants du RN pris sur le vif entre haine et brutalité. Soutien aux militants de l’UEJF brutalisés », a écrit sur Twitter Nathalie Loiseau, la tête de liste de la majorité présidentielle pour les européennes. « Le Rassemblement national a beau chercher à ripoliner sa façade, les couches de peinture ne seront jamais assez épaisses pour masquer sa nature profonde », a réagi dans un communiqué Dominique Sopo, président de SOS Racisme.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Byblos
3 années il y a

Les images sont explicites. Le service d’ordre s’est contenté de les pousser. On ne voit AUCUNE violence.
Mais tout le monde sait que le « peuple élu » est intouchable, auto-sacralisé.

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account