Ecosse : une étudiante fait l’objet d’une enquête pour des propos sur les différences entre sexes


Par RT France

Une étudiante qui a déclaré que les femmes naissaient avec des organes génitaux féminins et que les différences physiques entre hommes et femmes étaient «un fait» est visée par une enquête de son université en Ecosse, selon le Times et le Daily Mail.

Une enquête a été ouverte par l’université d’Abertay, à Dundee en Ecosse, contre une étudiante qui a affirmé en cours que les femmes possèdent un vagin et ne sont pas aussi fortes physiquement que les hommes, selon plusieurs médias britanniques. Des mesures disciplinaires pourraient être prises contre Lisa Keogh, 29 ans, pour commentaires «offensants» et «discriminatoires», rapporte le Times et le Daily Mail.

L’étudiante aurait fait l’objet d’un signalement de la part de camarades après avoir déclaré – au cours d’un séminaire vidéo sur le féminisme, le genre et la loi début mai au sein de l’université – que les femmes étaient nées avec des organes génitaux féminins et que «la différence de force physique entre les hommes et les femmes est un fait».

Lisa Keogh a expliqué avoir émis des inquiétudes à propos de la participation de femmes transgenres aux compétitions d’arts martiaux mixtes, car «une femme qui [a eu] de la testostérone dans son corps pendant 32 ans [est] génétiquement plus forte que la femme moyenne», a-t-elle expliqué. Elle aurait également qualifié les femmes de «sexe faible», a rapporté l’un de ses camarades de séminaire cité par le Daily Mail.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Avlula
24 jours il y a

Elle n’a pas fait d’étude randomisée en double aveugle pour démontrer ça ? Bon ben c’est normal.

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account