Il faut le voir pour le croire...


Nous apprenons sur la page Le-message.org que le défenseur et théoricien du RIC, Etienne Chouard, a été convoqué par la justice pour répondre au motif ahurissant de « contestation de crime contre l’humanité ». Après la cabale médiatique, voici la cabale judiciaire ?

Victime d’une véritable chasse aux sorcières, Etienne Chouard est aujourd’hui convoqué par la justice pour avoir déclaré « ne rien y connaître » au sujet des chambres gaz. Il avait également dénoncé la criminalisation de la pensée sur le fait de douter à ce propos. Un appel a d’ores et déjà été lancé pour le soutenir ce vendredi 3 juillet à 15h30 devant le tribunal de Paris, au 36 rue du Bastion dans le 17ème arrondissement de Paris.

Pas de démocratie sans liberté d’expression

Défenseur de la démocratie « directe », Etienne Chouard est apparu au grand public lors du référendum sur la Constitution européenne en 2005, puis lors du mouvement des Gilets Jaunes en 2018, devenant l’un des principaux défenseurs du RIC et de facto l’une des figures médiatiques des Gilets Jaunes. Le courant de pensée qu’il incarne a par ailleurs toujours plaidé pour la liberté d’expression et la nécessité de discuter avec tout le monde, pour convaincre plutôt que d’ostraciser.

Une personnalité qui dérange

Comme toutes les figures des Gilets Jaunes, Etienne Chouard a subi les foudres médiatiques. Il a en effet souvent été travesti en “confusionniste”, ou encore en militant “d’extrême-droite” (alors qu’il se revendique lui-même comme étant un « anarchiste de gauche »), notamment pour avoir trouvé de l’intérêt dans certains propos d’Alain Soral. On ne pourra pourtant pas accuser ces deux là d’être proches idéologiquement. Le second n’a, en effet, cessé d’attaquer le premier de manière ordurière et incessante, jusqu’à envisager de le “châtier” pour ses idées.

Douter est un crime

C’est aujourd’hui la machine judicaire qui semble se mettre en marche contre le défenseur du tirage au sort. Le motif retenu parait même irréel : « contestation de crime contre l’humanité ». Au-delà du fait que douter de tout devrait être un droit, le pire réside peut-être dans le fait qu’Etienne Chouard n’a jamais contesté l’existence des chambres à gaz. Le seul fait de se déclarer incompétent sur ce sujet aura pourtant suffit pour lui attirer les foudres de la justice.

« Je ne suis évidemment pas négationniste, ni antisémite, les chambres à gaz sont une horreur absolue qui ont tué des foules d’innocents, toutes les erreurs, toutes les manipulations et toutes les idéologies de domination devraient pouvoir être publiquement contestées en toute liberté, la Shoah est une des pires atrocités de l’histoire humaine, et tout mon travail depuis 15 ans consiste précisément à élaborer ensemble des STRUCTURES d’origine populaire qui empêchent durablement que de tels crimes puissent se reproduire. » avait-il précisé sur son blog le lendemain de sa première intervention.

VOIR AUSSI >>> Les censeurs contre la République, par Jean Bricmont, disponible en prévente et sortie prévue le 15 juillet

Un bon prétexte à la censure

Le but de cette action judiciaire semble être de salir encore un peu plus la réputation d’Etienne Chouard afin de le rendre inaudible auprès du grand public. Par là, il s’agit d’une forme de censure comme décrite par Jean Bricmont dans son livre (à paraître le 15 juillet aux éditions Jeanne). Qualifier quelqu’un d’extrême droite, de raciste, d’antisémite, etc, a toujours été une méthode particulièrement prisée par le système pour invisibiliser des idées. Pour paraphraser Etienne Chouard, lorsqu’on ne peut pas lutter contre le message, on attaque le messager.

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
21 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Albert
1 mois il y a

On espère qu’il pourra contester cette contestation !

Albert
1 mois il y a
Reply to  Albert

Depuis que Denis Robert a piégé Etienne Chouard je ne regarde plus le Média (il vaut les autres médias et participe de la Police de la Pensée). Triste fin pour Denis Robert.

kakadekick
22 jours il y a
Reply to  Albert

Si quelqu’un a une explication de la fabrication de ce piège je suis preneur. Je suis assidûment le média, et le média pour tous, mais je ne donne pas de contribution au média, notamment pour ce qu’ils ont fait à Chouard. Ce que j’ai compris, c’est que cette manipulation visait, entre autres, à bouler Chouard de Sud Radio. À l’époque il avait une émission hebdomadaire mortelle intitulée ‘Jeudi Chouard’, avec le président du Sud Radio Didier Maisto. Maisto et Denis Robert sont potes pour info. C’était donc une commande, l’interview du média sort en début de semaine, le faux scandale… Lire la suite »

Béo
1 mois il y a
Reply to  Albert

J’en ai discuté avec son avocat, hier, sur place. Étienne pourra attaquer la LICRA pour dénonciation calomnieuse dans deux cas de figure: – si l’affaire est classée sans suite ou – s’il gagne le procès et que la LICRA ne fait pas appel Le problème, c’est que la personnalité d’Étienne Chouard n’est pas très encline à ce genre de manœuvre, de l’avis de la plupart de ses soutiens présents à qui j’ai posé la question. D’autre part, sur le fond, la dénonciation de la LICRA peut être juridiquement sérieuse, car après tout, si on a pas le droit de dire,… Lire la suite »

teuleu
1 mois il y a

Quelle mascarade !

Balthazar
1 mois il y a

Le média est complètement schizo.
Il y a peu de temps, le média accusait Chouard de la même chose… On comprend mieux maintenant pourquoi LFi à appelé à voter Macron… 🙄🙄🙄

Albert
1 mois il y a

La petite lâcheté de Denis Robert a des conséquences qu’il regrette sans doute (sinon il est moralement mort).

pach
1 mois il y a

le 12 mars 2020 je suis passée au tribunal pour apologie du terrorisme bien évidemment, il s’agissait de me faire et de me faire taire ! La relaxe a été prononcée !

giorgio guido novi
1 mois il y a

merci au media le site cree par france insoumise d,avoir etait le complice du pouvoir macroniste comme d,habitude!

Balthazar
1 mois il y a

Merci quand même au média de ne pas censurer ou supprimer les messages ci dessus… Ça devient rare… Merci ! 😊👍

Rémi Mondine
1 mois il y a

Non, mais ce n’est pas vrai, ils osent tout. bon on n’avait plus besoin de les reconnaitre, mais dire que l’on est incompétent sur un sujet n’est pas une prise de position
#Je suis Chouard

Reivilo
1 mois il y a

Chouard piégé par la question perverse de Robert doit maintenant répondre d’un crime? Robert ou la fausse gauche mais la vraie censure. De la merde

Hickethier
1 mois il y a

Je ne suis vraiment plus fier d’être Français, et maintenant, même plus fier d’être Lorrain. Et comme le dit Albert, boycott radical du “Média pour tous” depuis ce fameux interview, que j’ai vu en direct et halluciné sur le coup. Et aujourd’hui, on a le “pompon”…

Hickethier
1 mois il y a

Oui en effet, dans l’émotion je ne me suis pas relu… Je confirme bien c’est Le Média…