Vont-ils vouloir gagner du temps jusqu'à l'été ?

Source : L’obs


Les requérants demandent au Conseil d’Etat d’ordonner au gouvernement de prendre les mesures appropriées pour permettre l’organisation des manifestations et rassemblements de plus de dix personnes.

Plusieurs organisations, dont la CGT et la Ligue des Droits de l’Homme (LDH), demanderont mercredi 10 juin au Conseil d’Etat de trancher sur l’interdiction des rassemblements de plus de dix personnes, synonyme selon elles d’une « interdiction générale et absolue des manifestations ».

L’audience de référé (en urgence) qui démarrera à 9h30 se tient alors que les manifestations se multiplient en France pour saluer la mémoire de l’Américain George Floyd et pour dénoncer les violences policières et le racisme. Le 2 juin, un rassemblement interdit par la Préfecture de Police a rassemblé quelque 20 000 personnes devant le tribunal judiciaire de Paris.

Même si le confinement a pris fin le 11 mai, les rassemblements de plus de dix personnes restent en effet interdits en France, qui est toujours sous état d’urgence sanitaire.

Lire la suite de l’article ici.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments