Equateur : à Guayaquil, où la situation est dramatique, des corps gisent dans les rues


Livrer Assange n'a pas suffit pour que les États-Unis daignent aider l'Équateur

Source : RT France


La ville de Guayaquil en Equateur est en train de se transformer en cité martyre du coronavirus. Des scènes insoutenables montrent des cadavres gisant à même le sol, parfois incendiés, ou entassés dans les hôpitaux dans des sacs plastiques.

La pandémie de coronavirus frappe très durement l’Equateur, et principalement Guayaquil, deuxième ville du pays, située dans la province de Guayas, dans la région de Costa, où vivent 3,8 millions d’habitants. Surnommée «La Perle du pacifique», cette ville côtière du sud-ouest de l’Equateur est devenue la cité de l’horreur.

En pleine épidémie de coronavirus, des gens malades s’écroulent dans la rue et leurs cadavres restent là, gisant durant des heures, voire des jours. Avec des températures dépassant les 30 degrés, la situation est intenable et des images apocalyptiques circulant sur les réseaux sociaux montrent même des corps incendiés par terre, au milieu de la route.

Lire la suite de l’article ici.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account