En contrepartie des aides de l’État, l’UE pourrait obliger Air France à abandonner des créneaux à Orly


Par Le Parisien

Lors de sa recapitalisation en juin dernier, la compagnie Lufthansa avait été obligée par la Commission européenne de céder des créneaux horaires dans plusieurs aéroports. Un précédent qui pourrait faire jurisprudence pour Air France.

C’est un énorme coup dur qui pourrait se profiler à l’horizon d’Air France. Pour obtenir le feu vert de Bruxelles pour sa recapitalisation, la compagnie française pourrait être obligée de céder des créneaux horaires à l’aéroport d’Orly et ainsi ouvrir la porte aux compagnies concurrentes, selon La Tribune.

(…)

En juin dernier, la Commission européenne avait obligé Lufthansa lors d’une opération de recapitalisation de céder 24 slots par jour à la fois à Francfort et à Munich, soit l’équivalent de près de 9 000 créneaux annuels sur chaque aéroport.

S’appuyant sur cette jurisprudence, Bruxelles demanderait sensiblement la même chose à Air France sur l’aéroport d’Orly. Actuellement, Air France détient environ 50 % des 250 000 créneaux de l’aéroport d’Orly. Si Bruxelles obtient gain de cause, Air France pourrait alors restituer près de 7 % de ses slots sur cet aéroport. Un énorme coup dur. D’autant qu’Air France via Transavia entend se relancer dès cet été avec de nouvelles destinations en France.

« Quand tout un secteur traverse une crise majeure et que toutes les compagnies aériennes présentes sur le long-courrier ont été aidées par leur État, qu’elles seraient aujourd’hui mortes sans cela, est-il raisonnable, après avoir accepté ces aides de gêner ensuite les opérateurs, en compromettant leurs chances de se remettre en selle en leur imposant de rendre des créneaux là où elles sont fortes », s’interroge un proche du dossier dans la Tribune.

LIRE L’ARTICLE ENTIER

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account