En 2019, les rémunérations des PDG du CAC 40 ont encore côtoyé les sommets


Par Reporterre

L’exercice 2019 a encore été une année très lucrative pour les grands patrons français, selon une étude publiée jeudi 29 octobre par l’Observatoire des multinationales.

La rémunération moyenne des dirigeants des entreprises du CAC 40 a atteint presque cinq millions et demi d’euros. Comme l’année dernière, les deux premières marches du podium sont occupées par Bernard Charlès, directeur général de Dassault Systèmes (24,7 millions d’euros) et François-Henri Pinault de Kering (16,6 millions). Ils sont suivis par le pédégé de Teleperformance Daniel Julien, petit nouveau dans le classement, avec 13,2 millions d’euros. Il faut environ trois années et huit mois pour qu’un smicard gagne autant que Bernard Charlès en une journée.

La part de la rémunération liée à des critères financiers et boursiers représente désormais près de 75 % de leurs salaires. Ce qui explique une gestion des entreprises en fonction des intérêts des actionnaires et des marchés financiers. Cela explique aussi que les rémunérations augmentent au même rythme que les dividendes : elles sont désormais largement déconnectées de la paie empochée par les salariés, mais aussi de la performance réelle de leurs entreprises.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account