Émirats arabes unis : des drones utilisés pour déclencher la pluie ?


Plus efficace que les danses de la pluie ?

Auteur :

Les Émirats arabes unis testent un programme de déclenchement de pluies artificielles grâce à l’utilisation de drones. 

La pluie s’invite en territoire aride

Fruit d’apprentis sorciers ou réelle avancée technologique ? Les scientifiques des Émirats arabes unis travaillent sur une nouvelle technologie afin de faire tomber la pluie durant l’été aride. À la mi-juillet, le centre météorologique national publiait des images de pluie se déversant sur différentes régions du pays.

Pour arriver à ce résultat, la technique consisterait à fusionner les gouttelettes d’eau suspendues dans les nuages au moyen d’une impulsion électrique provenant des drones. Les gouttes formées deviendraient ensuite suffisamment denses pour tomber au sol.

Un projet qui a débuté il y a 30 ans

Le programme d’ensemencement des nuages a débuté dans les années 1990 aux Émirats. Le pays est désormais équipé de 60 stations météorologiques, d’un réseau de radars météorologiques et de six avions pour les opérations d’ensemencement. Pour que celles-ci se déroulent au mieux, il faut assurer la mise au point des substances chimiques mais également surveiller les nuages afin de déterminer ceux qui seraient les plus propices à l’expérience. Depuis le début de l’année, le centre national de la météorologie aurait réalisé 126 vols d’ensemencement et ainsi provoqué de fortes pluies, selon Gulf Today.

Le scepticisme s’invite chez les spécialistes

Les résultats reçoivent un accueil mitigé de la part de nombreux spécialistes. D’après eux, les nuages étant déjà suffisamment chargé, rien ne peut dire s’ils auraient déversé l’eau contenue avec ou sans cette technologie. L’Organisation météorologique mondiale explique qu’en dépit de « plusieurs décennies de recherche, un profond scepticisme plane encore autour de l’ensemencement des nuages, notamment en raison de défi que représente l’évaluation de l’efficacité de la technique compte tenu de la complexité et la variabilité des systèmes météorologiques ».

Une technologie bienfaitrice ?

Cette technique n’est pas sans risque. En effet, plusieurs professionnels s’accordent à dire que si ces techniques peuvent être bénéfiques, elles peuvent également enclencher des catastrophes. Andrea Flossman, de l’Observatoire du globe de Clermont-Ferrand explique que ce qui s’injecte dans les nuages peut « ne pas avoir l’effet voulu à proximité, mais peut surtout être transporté ailleurs et y produire des effets indésirables ».

Une météo à la carte

Depuis plusieurs décennies, plusieurs pays tentent de dompter la météo. Provoquer les pluies afin de rafraichir les sols, éviter les grêles pour protéger les cultures, certains joueraient en effet aux apprentis sorciers. Et même si ce phénomène dure depuis quelques années, il n’existe encore aucune réglementation internationale sur le sujet.

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account