Irlande du Nord : situation explosive après le Brexit


Par franceinfo

Plusieurs dizaines de policiers ont été blessés dans des émeutes principalement provoquées par des unionistes, sur fond de discorde avec le gouvernement britannique. 

L’Irlande du Nord face à une nouvelle flambée de violences. Depuis le début du mois d’avril, des émeutes ont émaillé la province britannique, faisant des dizaines de blessés. Si la mort du prince Philip, vendredi 9 avril, semble avoir provisoirement calmé la situation, les manifestants prévoient de descendre à nouveau dans la rue dans les jours à venir. En ligne de mire : les conséquences très concrètes du Brexit dans cette province britannique enclavée en Irlande, et le sentiment d’avoir été trahi par Londres. Franceinfo revient sur ces violences.

Plusieurs jours d’émeutes violentes

L’Irlande du Nord est confrontée à des violences qui n’a pas eu de précédent “depuis plusieurs années”, selon la police. Les graves émeutes ont été déclenchées le 29 mars à Londonderry (ou Derry) par des unionistes, à majorité protestante, partisans d’une union totale avec le Royaume-Uni. Au départ, elles ont opposé ces émeutiers unionistes à la police. Mais, depuis quelques jours, elles opposent aussi, dans certaines villes, des unionistes à des républicains à majorité catholique, partisans de la réunification avec la république d’Irlande. Les violences ont notamment gagné un quartier unioniste de Belfast et ses environs pendant le week-end de Pâques.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, dans un quartier ouest de Belfast, la police anti-émeutes, prise en étau entre les deux camps, a été visée par des cocktails Molotov et des pavés alors qu’elle tentait d’empêcher des centaines de manifestants républicains de se diriger vers les unionistes. Ils ont été repoussés par un canon à eau, utilisé pour la première fois depuis plusieurs années.

Ces violences, impliquant de nombreux adolescents, ont fait d’importants dégâts matériels et ont blessé jusqu’ici plus de 70 policiers. Elles font aussi resurgir le spectre des “Troubles” et leurs 3 500 morts, qui ont opposé durant trois décennies sanglantes républicains et unionistes.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account