Violences horizontales

Auteur :

Lundi dernier, la mort d’un homme noir de 46 ans, lors d’une interpellation par un policier blanc à Minneapolis, dans le Minnesota, a suscité une vague d’indignation à travers tout le pays. L’afro-américain, George Floyd, décédé après avoir été maintenu au sol par un policier blanc durant de longues minutes, est désormais devenu le symbole d’une Amérique encore divisée sur la question raciale.

Contexte de l’arrestation

Le 25 mai dernier, aux alentours de 20h, le 911 est contacté suite à l’utilisation d’un faux billet de vingt dollars dans une épicerie. L’homme interpellé, George Floyd, est alors menotté et maintenu au sol par un plaquage ventral. Derek Chauvin, policier de Minneapolis, va alors presser son genou sur le cou de George Floyd pendant près de neuf minutes, pendant que ce dernier appelle à l’aide et dit à plusieurs reprises qu’il n’arrive plus à respirer. Certains passants vont alors tenter de raisonner le policier en l’alertant que l’homme est inerte. C’est seulement lors de l’arrivée d’une ambulance que Derek Chauvin va retirer son genou du cou de la victime, avant qu’elle ne soit déclarée morte à son arrivée à l’hôpital.

Qui est George Floyd ?

George Floyd est un afro-américain de 46 ans père de deux filles. Il est né en Caroline du Nord et passe son enfance à Houston, dans le Texas. En 2007, George Floyd a été inculpé de vol à main armé lors d’un cambriolage. Il écopera en 2009 de cinq ans de prison. Après avoir purgé sa peine en 2014, il décide d’aménager à Minneapolis afin de « changer de vie », selon un de ses amis. D’abord camionneur puis agent de sécurité, il perdra son travail suite à la crise du Covid19, en raison du confinement.

Qui est Derek Chauvin ?

Derek Chauvin est un policier de 44 ans du Minneapolis Police Department. Selon CNN, il aurait déjà fait l’objet de 18 plaintes : seize ont été classées, et deux ont abouti à des lettres de réprimande. Il a également été impliqué, dans sa carrière, dans trois fusillades, dont l’une qui lui a rapporté une médaille de bravoure. Il a été licencié le 26 mai dernier, soit le lendemain de la mort de George Floyd, et a depuis été placé en détention dans la prison de Saint-Paul, dans le Minnesota, dans l’aile réservée aux « détenus médiatiques ». Il est inculpé vendredi 29 mai de « meurtre au 3ème degré » et « d’acte cruel et dangereux ayant causé la mort ». Il fait actuellement l’objet d’une surveillance non-stop en isolement.

Le point

Alors que les manifestations pacifiques se sont rapidement transformées en véritables émeutes urbaines, le gouvernement américain a décidé de hausser le ton. Des milliers de soldats de la Garde nationale ont été déployés dans quinze États et à Washington. Des couvre-feux nocturnes ont également été instaurés dans des villes comme Houston, Los Angeles, et maintenant Washington : ce sont au final plus de quarante villes où des couvre-feux ont été mis en place. De nombreuses scènes de pillage ont lieu dans tout le pays. Dimanche 31 mai, Donald Trump s’est entretenu par téléphone avec la famille de George Floyd et leur a présenté ses condoléances.

Des manifestations pacifiques…

… Aux émeutes urbaines

Des agressions gratuites

La Maison-Blanche attaquée

Des magasins pillés

Des policiers solidaires avec les manifestants

Un camion-citerne fonce sur des manifestants

Des policiers passés à tabac

La situation ne semble toujours pas se calmer, au contraire, à l’instant où nous écrivons ces lignes, les affrontements se poursuivent, y-compris à proximité de la Maison Blanche…

Le Média Pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de