Ils jouent avec le feu...

Auteur :

Au 1er février, les tarifs réglementés de l’électricité devraient à nouveau augmenter de 2,4% pour les particuliers et petits professionnels.

C’est la Commission de la régulation de l’énergie (CRE) qui a proposé cette hausse d’après un projet de décision transmis pour avis, au Conseil supérieur de l’énergie (CSE). Cette augmentation devrait concerner les « tarifs bleus résidentiels » ainsi que « les tarifs bleus applicables aux consommateurs professionnels éligibles ».

Le gouvernement dispose de trois mois pour choisir de mettre en application cette décision. Si son instauration est immédiate, elle rentrera en vigueur dès le mois prochain. Cette hausse représente en moyenne 21€ par an sur la facture d’un consommateur résidentiel. Cette majoration refléterait « l’augmentation du coût de l’approvisionnement » sur les marchés, mais également « la prise en compte du rattrapage sur deux ans de l’écart entre coûts et tarifs au cours de l’exercice 2019 » d’après la CRE.

Après le gel des tarifs, la hausse des tarifs

En février dernier, en pleine crise des Gilets Jaunes, le gouvernement avait choisi de temporiser et de geler les tarifs pour l’hiver. Le temps que les esprits se calment. La hausse de 5,9% proposée durant cette période par la CRE avait été repoussée au mois de juin 2019. À celle-ci s’était ajoutée une nouvelle augmentation de 1,23% le mois d’août suivant. Ce qui signifie qu’en moins d’un an, les foyers se chauffant à l’électricité devraient voir leur facture annuelle gonfler d’environ 200€ ! À quand une hausse similaire des salaires ?

Pas de quoi, donc, faire cesser le mouvement des Gilets Jaunes, qui trouve de jour en jour de nouvelles raisons pour continuer sa mobilisation.

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Marcel Charest
6 mois il y a

Macron veut combattre la pauvreté en France. C’est pour lui une priorité. Pour y parvenir, il appauvrit davantage les gens pour les faire crever le plus rapidement. C’est un génocide (Destruction méthodique d’un groupe humain.)

Cmoi
6 mois il y a

Et bientôt on va rouler éclectique sa promet les voitures plus cher que les thermique y’a que les riches qui vont pouvoir rouler remarqué moins de voiture = moins de pollution