En revanche, toujours aucune trace de vie intelligente au sein de notre gouvernement...


De nouveaux indices semblent montrer que de l’eau jaillirait à la surface d’Europe, l’une des lunes de Jupiter.

Europe n’est pas seulement le nom d’un continent, mais aussi celui d’un lointain satellite de la planète Jupiter. Environ quatre fois plus petite que la Terre, et d’une taille proche de notre lune terrestre, cet objet céleste est entièrement couvert de glace. Depuis longtemps les scientifiques soupçonnent que de l’eau s’échappe à la surface de cette banquise. Certaines données issues de la sonde Galileo paraissent aller dans ce sens.

Un enfer glacé

Pour couper court à tout fantasme, l’environnement d’Europe est extrêmement hostile. La température y est au maximum de -150°. Une immense banquise de plusieurs kilomètres d’épaisseur recouvre un océan estimé à 90km de profondeur. Située à la distance astronomique de 628 millions de kilomètres, il avait fallu plus de six ans à la sonde Galileo pour s’approcher et observer le satellite.

Découverte en 1610

Découverte par l’astronome Italien Galilée le 8 janvier 1610, Europe est loin d’être la seule lune de Jupiter. D’après les connaissances actuelles, la plus grosse planète du système solaire posséderait pas moins de 79 satellites ! À cette époque cependant, le scientifique ne se doutait certainement pas des découvertes actuelles.

Des données vieilles de 20 ans

La sonde Galileo qui a observé Jupiter et ses environs avait été lancée en 1989. Arrivée sur place en 1995, elle a ensuite collecté des informations jusqu’en 2003. Et aujourd’hui encore les scientifiques n’ont pas fini de les analyser. C’est ainsi que récemment encore les données d’un détecteur de particules énergétiques ont permis de faire cette nouvelle découverte.

Présence de geysers ?

Si des geysers jaillissent avec certitude sur une autre lune, Encelade, satellite de Saturne ; certains scientifiques font la même hypothèse pour Europe. Et d’après les observations, le comportement des protons à haute énergie de la zone pourrait avoir été modifié par la présence de panaches d’eau. Des supputations qui doivent néanmoins être confirmées.

De la vie sur Europe ?

L’adage populaire dit « là où il y a de l’eau, il y a de la vie ». Si la réalité scientifique est bien plus complexe, certains chercheurs supposent néanmoins que des formes de vie extraterrestres pourraient bel et bien exister au fond des océans d’Europe. On y soupçonne en effet l’existence de sources chaudes hydrothermales semblables à ce que l’on connaît sur Terre.

Nouvelle observation prévue pour 2029 par les Européens

Pour les plus curieux, il faudra attendre 2029 et la prochaine mission d’observation d’envergure sur le lointain corps céleste. Une nouvelle sonde, européenne cette fois-ci, nommée Juice, sera lancée en 2022. En 2029, elle devrait être capable de nous dire si oui ou non la vie est présente aux abords de Jupiter et ses lunes.

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments