Diego Maradona, légende du football et ami des dirigeants anti-impérialistes sud-américains, est mort


RIP


Diego Maradona, l’homme de la « Main de Dieu », la légende du football argentin et héros des classes populaires argentines, est mort d’un arrêt cardiaque consécutif à une opération chirurgicale à la tête, selon les médias argentins. Les autorités ont annoncé trois jours de deuil national. 

Issu des quartiers pauvres de Buenos Aires, il devient très jeune l’un des plus grands footballeurs du monde, comme en témoigne son but contre l’Angleterre en quarts de finale de la coupe du monde de 1986, classé comme plus beau but du 20ème siècle par la FIFA :

Diego Maradona était un personnage décalé, hors normes, se moquant du politiquement correct et cela se traduisait par un engagement politique très particulier pour un homme fortuné, mais cohérent avec ses origines sociales très modestes. Ami de Chavez, dont il avait le visage tatoué sur le bras et sur la tombe duquel il était allé se recueillir en 2013, ami des frères Castro qu’il visitait souvent (et pas que pour les soins dont il avait régulièrement besoin pour ses addictions aux drogues), proche de Evo Morales ou encore soutien inconditionnel de Maduro pour lequel il disait pouvoir « se battre jusqu’à la mort » (Maduro le recevait encore en janvier de cette année), le sulfureux Argentin ne craignait pas de s’afficher avec des dirigeants sud-américains viscéralement anti-impérialistes, au grand étonnement des médias occidentaux et en décalage complet avec le milieu du football, plus affairiste que socialiste.

Tweet de Nicolas Maduro en réaction au décès de Maradona :

« Notre ami, pour toujours dans nos mémoires… Le plus grand de tous… »

Diego Maradona avait déclaré par exemple sur son Facebook en 2017 :

« Nous sommes chavistes jusqu’à la mort. Et quand Maduro l’ordonnera, je serai vêtu comme un soldat pour un Venezuela libre, pour me battre contre l’impérialisme et contre ceux qui veulent s’emparer de nos drapeaux, qui sont ce que nous avons de plus précieux ».

Pas banal pour un footballeur de renommée mondiale et qui est entré dans le Panthéon du football.

Qu’il repose en paix.

Le Média pour Tous


Ci-dessous une ancienne vidéo traduite par Vincent Lapierre, où Maradona fait un petit discours de soutien à Chavez, à ses côtés à Caracas, en 2006 :

Le génie de Maradona, vu par Zidane :


Extrait de la réaction hallucinante de l’Élysée à la mort de Diego Maradona (source) :

 

La Géopolitique de Maradona, par Pascal Boniface :

 

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Jacques Abel
9 mois il y a

Je suis de ceux dont la génération a été émerveillé par sa classe sur un terrain de football, mais, il était trop respectueux de sa foi pour qu’on le compare à Dieu en ces instants, c’était et restera un Titan et, à l’heure où l’ovalie a elle aussi perdu l’un des siens de Titan, M. Dominici, je m’incline devant ces deux énormes monuments des deux ballons qui nous ont quittés, ils sont la preuve qu’au sein de l’espèce humaine le titanesque ne se mesure pas en mètre. Bon voyage à eux deux et qu’ici-bas toutes celles et ceux qui les… Lire la suite »

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account