Des journalistes sur la liste LREM scandalisent



De Mélenchon à Dupont-Aignan, l’opposition oscille entre « le mélange des genres » et le « foutage de gueule. »

POLITIQUE – Pour eux, c’est la preuve que certains médias sont à la solde d’Emmanuel Macron. Depuis ce mardi 26 mars et la présentation de la liste LREM pour les élections européennes 2019, l’opposition se presse de fustiger tous les aspects du projet “Renaissance”. Entre Les Républicains qui exhument une vieille déclaration de Nathalie Loiseau sur le voile et les partis de gauche qui taxent les écologistes Pascal Canfin et Pascal Durand de trahison, les attaques fusent.

Mais deux autres noms reviennent tout particulièrement chez les opposants au président de la République: Bernard Guetta et Stéphane Bijoux. Deux journalistes, le premier spécialiste des questions internationales sur France Inter, le deuxième, patron des rédactions TV de France O et d’Outre-mer 1ère qui devraient, sauf très mauvaise surprise pour la formation présidentielle, être élus au Parlement européen.

Tous deux ont officié pendant de nombreuses années sur le service public. De quoi alimenter les soupçons et la défiance de nombreux opposants qui fustigent depuis plusieurs mois -avec plus ou moins de constance- une presse complaisante avec Emmanuel Macron.

Jean-Luc Mélenchon, Manuel Bompard, Florian Philippot et Nicolas Dupont-Aignan, des responsables auto-proclamés anti-système, ont notamment réagi, comme vous pouvez le voir ci-dessous. “Il reste pas une petite place pour Nathalie Saint-Cricq?” a notamment ironisé le candidat de la France Insoumise pour les élections européennes

Ces deux-là ne sont d’ailleurs pas les seuls professionnels des médias à figurer sur la liste LREM. Jamais citée par les responsables de l’opposition, Catherine Chabaud , diplômée de l’Institut pratique du journalisme, y figure aussi en bonne place (5e). Navigatrice, elle a notamment dirigé la revue “Thalassa” et collaboré avec Europe 1 pendant cinq ans.

Ce n’est pas la première fois qu’Emmanuel Macron recrute dans les rangs des journalistes. Il avait notamment confié des responsabilités à Laurence Haïm ou Bruno Roger-Petit pendant la campagne présidentielle puis au tout début de son mandat, comme l’a fait remarquer Charline Vanhoenacker dans un billet humoristique cinglant sur son ancien collègue de France Inter, intitulé “Ivre, Bernard Guetta se retrouve sur la liste LREM!”

“Bernard Guetta sur la liste La République en marche aux Européennes, mais il était bourré ou quoi? Sa carte de presse a dû se jeter par la fenêtre, c’est terrible (…) Mais Bernard, pourquoi tu fais ça? T’as vu comment Macron traite les retraités? Je suis sûre qu’il t’a fait le coup du: ‘Mon cher Bernard, vous au moins, vous avez atteint une forme de sagesse.’”

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Bardass
3 années il y a

Radio Paris ment, Radio Paris ment, radio Paris est allemand…
La propagande en marche.

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account