Des chercheurs suisses ont réussi à recréer un intestin en laboratoire


Source : Sciences et avenir

Des chercheurs ont réussi à mettre au point un organoïde d’intestin créé en laboratoire et qui imite de façon bluffante l’intestin humain. Une prouesse qui ouvre de nouvelles portes en matière de médecine et de recherche.

Pour tester un médicament ou mieux comprendre une maladie, quoi de mieux que de travailler directement sur les organes du corps humain ? Pendant longtemps, cette possibilité a été limitée. Des observations et des études ont pu être menées directement sur les malades mais seulement dans une certaine limite. Depuis les années 2010, la recherche scientifique sur les organoïdes s’est largement développée et des chercheurs ont commencé à en produire en laboratoire. Ces petits organes, semblables à ceux de notre corps humain, sont créés à partir de cellules souches, des cellules indifférenciées capables de s’autorenouveler et de se différencier en cellules spécialisées. Il existe par exemple déjà des organoïdes de cœur, de cerveau, de testicule ou de poumon. On pourrait s’imaginer, à tort, que ces organes artificiels ont la même taille que les organes de notre corps. Ils ne mesurent en réalité que quelques millimètres.

“Jusqu’à présent, les méthodes établies de production des organoïdes présentent de nombreux inconvénients : les cellules souches se développent de manière incontrôlée en tissus circulaires et fermés avec une courte durée de vie, et leur la taille et forme sont non physiologiques. Ils présentent donc des incohérences physiologiques ou anatomiques générales par rapport aux organes réels“, explique l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Mais cette fois, les chercheurs ont réussi à créer un organoïde d’intestin qui se crée de façon très organisée et dont les fonctions physiologiques correspondent de façon bluffante à celles de l’organisme humain. Des recherches publiées dans la revue Nature.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de