Denis Robert licencié du Média pour «faute grave»


Le Média replonge dans la crise


Le Média vient d’annoncer le licenciement de Denis Robert, directeur de la rédaction de la Web TV.

Une nouvelle pagaille semble s’abattre sur Le Média (à ne pas confondre avec Le Média pour Tous…). En effet, le site d’actualité fondé en janvier 2018 par des proches de la France Insoumise ne cesse de faire face à plusieurs conflits internes. Déjà secoué par les départs successifs de Sophia Chikirou, puis de Aude Lancelin, la structure, qui parait avoir complètement échappé à ses créateurs originels, vient aujourd’hui de licencier Denis Robert.

Licenciement pour faute grave

La rumeur enflait déjà sur les réseaux depuis quelques jours, et l’intéressé l’a lui même confirmé, il a bel et bien été démis de ses fonctions. Officiellement, le motif du licenciement serait une vidéo postée sur YouTube le 18 septembre dernier. Dans cette séquence, Denis Robert expliquait déjà les accusations auxquelles il devait faire face. À l’époque, la direction lui demandait de renoncer à son poste, mais en restant membre du Média, pour une organisation « plus horizontale ».

« Jeux de clans, de pouvoir et d’argent »

Seulement, derrière cette demande illégale, selon Denis Robert, se cache des « jeux de clans, de pouvoir et d’argent ». Selon lui, on a avant tout cherché à l’évincer parce qu’il a « voulu changer les règles du jeu ». Décrivant une partie de la direction « comme une petite secte », il assure pourtant avoir permis de rétablir des finances saines dans une structure en perdition à son arrivée.

« Des idéologues qui pensent que Mélenchon est limite trop à droite »

L’ancien membre de Libération a également dénoncé une partie du Média qui souhaiterait son départ pour des raisons idéologiques. Pour lui, ceux-ci estimeraient même que Denis Robert ne serait pas assez à gauche et que « Mélenchon est limite trop à droite ». Une accusation qui fait écho à la séquence polémique de l’interview d’Etienne Chouard, désignée par certains comme un traquenard. On y avait d’ailleurs appris qu’une bonne partie de l’équipe ne souhaitait pas la venue du chantre de la démocratie sur la chaîne. On avait également su que l’émission avait dû être tourné une deuxième fois sous pression d’une partie de l’équipe afin de pousser Etienne Chouard sur le sujet des chambres à gaz. Une émission qui lui avait valu une comparution devant la police…

« Ils craignent qu’on leur pique leur place »

Au-delà de cette logique antifa pour laquelle on est jamais assez antifa, la rédaction du Média a dû faire face à plusieurs autres problématiques. Denis Robert pense ainsi savoir que de nombreux membres de l’équipe « craignent qu’on leur pique leur place ». Il ajoute : « dès qu’une compétence arrive, ils prennent peur ». Dans cette optique, Denis Robert accuse sa direction d’avoir fait courir de fausses rumeurs à son sujet. Ceux-ci auraient notamment affirmé qu’il serait un harceleur autoritaire et qu’il pratiquerait même la ségrégation raciale. « Quand on veut tuer son chien, on l’accuse d’avoir la rage » s’est défendu l’écrivain.

Une direction à la Philippe Val

En parlant de sa direction, Denis Robert n’a pas manqué de faire un parallèle avec Philippe Val, directeur de Charlie Hebdo qui avait profondément dégradé la qualité du journal à son arrivée, notamment en mettant au placard certains journalistes. Pour lui, la direction actuelle du Média ferait « passer leur intérêt personnel avant ceux du collectif ». Il pousse même le bouchon jusqu’à les traiter « d’agresseurs. »

À la fin de sa vidéo, Denis Robert assurait vouloir porter un projet éditorial qui mènerait à un vrai débat pour 2022 et « sortir le Média du mélodrame permanent ». Un vœu pieu qui ne semble pas prêt de pouvoir se réaliser…

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
13 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Ketama
11 mois il y a

Y a bien qu’à gauche qu’il y a autant de guerres intestines. La gauche est fondamentalement divisée ; alors qu’à droite ce n’est jamais aussi net, les différences; et on retrouve beaucoup moins de division ; y a juste les antisémites farouches qui vont accuser tout le monde d’être vendus à la cause juive dès qu’on n’est pas assez racistes pour eux…

Cake
11 mois il y a
Reply to  Ketama

Cela s’explique car la droite dans sa globalité cherche à maintenir le système actuel, voire à revenir en arrière (pour l’extrème droite), et ils contrôlent tous les organes de pouvoir (les gouvernements successifs, les médias mainstream, l’argent etc…). C’est donc beaucoup plus simple de se mettre d’accord sur un projet quand il est déjà en grande partie en place, quand à gauche, le projet est de changer de société… Quelle société ? Comment faire ? la droite ne se pose pas ce genre de question…. elle ne se pose pas beaucoup de question d’ailleurs, ils se reposent tellement sur leurs… Lire la suite »

Avlula
11 mois il y a
Reply to  Cake

C’est marrant, il suffit de se définir de droite pour dire exactement la même chose mais en échangeant les mots droite et gauche. Parce que quand on se dit de droite, le pouvoir est évidemment de gauche voire gauchiste (car on est concentré sur les sujets verticaux, sociétaux). => y’a qu’à (la vraie) droite qu’il y a autant de guerres intestines => la gauche dans sa globalité cherche à maintenir le système actuel (et donc par exemple « débunke » en faveur du système et des idées dominantes, se retrouvant complice du pouvoir à chaque fois) => la gauche sert et défend… Lire la suite »

Damien
10 mois il y a
Reply to  Cake

Complètement d accord avec cette analyse.et je rajouterais même qu un endroit où tout le monde est d accord, se rapproche d une dictature et qu un endroit où les gens se disputent , se rapproche plus d une démocratie…..

Bernard
11 mois il y a

Denis Robert moi je vais te dire ce que je pense de toi je trouve que tu es avec bien putin qu’est-ce que ça manque des mecs comme toi qui font du très bon reportage je trouve triste de l’argent décide d’éliminer une personne comme toi car tu attends à nous apporter au niveau de l’histoire pour me transmettre à savoir pour nous permettre nous gilet jaune d’avancer j’espère que tu tu trouveras quelque chose de bien car tu le mérites Fred sur Sète ville de droite de merde

Ben
11 mois il y a

Vu qu’il a participé au « procès d’inquisition « de Chouard et lui a tendu un piège, je dirais que ce n’est que justice. Je me fiche du media, il s’est déshonoré et a montré qu’il n’etait pas l’avenir d’un journaliste libre.

3cp111
11 mois il y a
Reply to  Ben

Vous voulez dire le type qui a mené les GJ pendant 1 an avec des constituants et qui n’a même pas appelé à voter une liste GJ aux Européennes ? Je comprend que en voyant le résultat des votes extrême droite ensuite il ai fait en sorte de prendre la petite porte pour se mettre au vert … d’autant qu’il est trop naïf et s’en est expliqué ensuite d’ailleurs !

3cp111
11 mois il y a

Son anti Macron primaire et appels à révoltes incessants devenaient lassant et pourtant juteusement intéressant financièrement puisque c’est le but des chaînes youtube de dire ce que les gens veulent entendre. Combien d’autres chaînes font pareil en ce moment ? de faux Prophètes ? Il ne peut y avoir d’indépendance dans des moments pareils que traverse le pays, toute voix bien trop entendu médiatique est contrôlée et surveillée c’est d’ailleurs le fondement de Youtube et autres réseaux sociaux. Pour ce qui est de Chouard je trouve que Denis à fait son boulot justement (indépendamment du deuxième tournage sous pression qui… Lire la suite »

Lambert
11 mois il y a

Allo…allo…rèveillez-vous les endormis!La droite et la gauche c’est pèrimèe…cela ne sert qu’à diviser les peuples depuis trop longtemps….au profit des pourris de la politique qui jouent sur les fausses divisions et qui ne sont lá que pour nous entuber tous….diviser pour regner…nous lancer des miettes de pain comme à des pigeons pendant qu’eux se goinfrent. Utilisez plutôt la logique et le bon sens. Votre cervelle …Quel côtè utilisez-vous?droite…gauche…??? 1 seul côtè??? ..alors je vous plains!Vous êtes parplègique. Ce qui compte ce sont les idèes analysèes sincèrement qu’elle viennent de l’extrème gauche à l’extrème droite. C’est simple..rèflexion…logique ..et bon sens…le reste… Lire la suite »

LaCarotte
11 mois il y a

Ce que je retiens de ce suceur c’est « crois tu au chambre a gaz » sortie de nul part

BIBICHE
11 mois il y a

Lui qui expliquait que le licenciement de Lancelin était justifié. Il se retrouve comme ces prédécesseures (Chirokou, Lancelin) accusé sur les mêmes motifs.
Ensuite avoir accepté de discréditer Chouard, c’est plutôt moche.
Au suivant… qui lui aussi expliquera que les licenciements des prédécesseurs étaient justifiés.

robert franz
11 mois il y a

bien fait

Yves Ksachange
10 mois il y a

C’est bien triste tout ça… Quant à prendre parti… Commenter sans réelle info c’est plutôt grave les amis. Mais aujourd’hui est ainsi fait qu’on a des opinions sur tout malgré qu’on ne sache pas grand chose…

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account