D’après le Président afghan, « la brusque décision américaine » de retirer les troupes du pays explique l’avancée des talibans


Par Le Monde

Le retrait des forces étrangères doit être achevé d’ici le 31 août. Depuis trois mois, les insurgés islamistes contrôlent de plus en plus de territoires et menacent, désormais, des capitales provinciales.

Pour Ashraf Ghani, président d’un Afghanistan qui est en train de perdre pied militairement face aux talibans, le coupable est tout trouvé. « La situation actuelle est due à la brusque décision américaine » de retirer définitivement les troupes du pays.

Devant les parlementaires afghans à Kaboul, M. Ghani a aussi accusé Washington d’avoir poussé à « la destruction de la République » et à la « légitimation » des talibans en négociant directement avec eux. Ces pourparlers ont abouti, en 2020, à un accord prévoyant le départ des troupes étrangères d’Afghanistan.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account