Damien Tarel, qui a giflé Macron, condamné à 18 mois de prison dont 14 avec sursis


C'est plus rapide que pour Sarkozy !


Damien Tarel, qui a giflé le président de la république ce mardi, a été condamné par la justice à 18 mois de prison, dont 14 avec sursis. 

La décision n’aura pas trainé. La condamnation de Damien Tarel, jugé en comparution immédiate, aura donc été un peu moins sévère que la demande du parquet qui avait requis 18 mois de prison ferme. Le tribunal aura livré sa sentence après seulement 45 minutes. L’homme devra au final purger 4 mois de prison ferme.

Incarcéré dès ce soir

Le jeune homme dormira dès ce soir en prison. Il sera par ailleurs contraint de suivre une formation de « soins psychologiques » et de ne commettre aucun délit durant son sursis. Il lui sera par ailleurs interdit de détenir des armes pendant cinq ans et d’exercer toutes fonctions publiques à vie. Enfin, il sera privé de droits civiques pendant trois ans.

Un geste non prémédité

Avant sa condamnation, Damien Tarel qui admettait avoir des «convictions politiques traditionnelles de droite ou d’ultra-droite» sans être «d’aucun parti ni militantisme exprimé» avait tenté d’expliquer son geste. « Dans la voiture, quand on attendait, on avait envisagé de faire quelque chose de marquant, de l’interpeller sur des sujets politiques, de prendre un gilet jaune ou un drapeau français mais on a abandonné cette idée. » a-t-il raconté.

Un dégout pour Emmanuel Macron

« Quand j’ai vu son regard sympathique et menteur qui voulait faire de moi un électeur, j’étais rempli de dégoût. J’ai vu des gens se faire expulser par la gendarmerie, ça m’a donné un sentiment d’injustice. Je pense que ma réaction était un petit peu impulsive mais mes paroles ont un impact pour Macron, tous les gilets jaunes et les patriotes. Je pense que Macron représente très bien la déchéance de notre pays. Il avait une démarche élective, ce qui m’a déplu » a-t-il ajouté.

Reste que si l’intégralité des médias et de la classe politique se sont offusqués de « l’ultraviolence » de cette gifle, la majorité d’entre eux a pourtant oublié de rappeler ce que dit ce geste de l’état de notre société et de la responsabilité du président dans sa décrépitude…

À ce sujet, une petite mise au point s’impose :

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account