Mesures sanitaires insuffisantes : blocus et heurts devant un lycée parisien


Commerces fermés, écoles grandes ouvertes : l'étrange stratégie du gouvernement...

Auteur :

Des dizaines d’élèves ont manifesté devant leur lycée – principalement à Paris mais également dans toute la France – pour protester contre les mesures sanitaires jugées insuffisantes… Et ils se sont fait gazer pour « non-respect du protocole sanitaire » ! La situation en France devient ubuesque. 

Au lendemain de la reprise des cours, un appel au blocus a été lancé dans plusieurs lycées de France pour dénoncer « l’insécurité étudiante ».  Les forces de l’ordre ont dû intervenir pour disperser les manifestants. Si certaines dispersions se sont bien déroulées, des heurts ont éclaté devant le lycée Colbert, dans le 10e arrondissement de Paris.

Une évacuation violente

Lors de ce rassemblement, les forces de l’ordre ont chargés les jeunes manifestants. Les journalistes présents ont également été bousculés et gazés par les force de police, comme en témoignent les images rapportées par les journalistes de RT France et Sputnik.

Au total, 86 verbalisations ont été distribuées pour « non-respect des règles sanitaires » aux abords des lycées parisiens. Trois personnes ont également été interpellées pour « jet de projectile ».

Des élèves « entassés »

À l’origine de ce rassemblement, des élèves anxieux du peu de mesures sanitaires prises pour les protéger du virus. Dans un communiqué, la Fédération des conseils de parents d’élèves estime que le protocole sanitaire serait « inapplicable en raison du trop grand nombre d’élèves par classe dans la plupart des établissements ». Elle dénonce aussi l’accueil des lycéens en classe : « Ils sont toujours entassés […] et ont du mal à comprendre pourquoi une telle promiscuité alors qu’ils sont par ailleurs privés de leur vie sociale. »

Le droit de retrait exercé par les professeurs

Les enseignants aussi sont inquiets de donner cours dans ces conditions. « C’est inacceptable qu’on ait fait la rentrée dans les mêmes conditions sanitaires qu’au mois de septembre, alors que le virus circulait beaucoup moins alors » dénonce Sophie Vénétitay, la secrétaire général adjointe du Snes-FSU. Le syndicat a d’ailleurs déposé un préavis de grève. Au lycée Jacques-Brel de La Courneuve, en Seine-Saint-Denis, les professeurs ont exercé leur droit de retrait ce mardi.

Le communiqué plaide pour que les élèves soient accueillis par groupe, avec un système de rotation. Mais le ministre de l’Éducation ne privilégie pas cette possibilité, et souhaite plutôt accueillir « tous les élèves sur l’ensemble du temps scolaire ». Toutefois, le ministre de la Santé n’exclut pas la possibilité de fermer à nouveau les établissements scolaires, si les mesures sont jugées inefficaces.

En somme : « tout ou rien », voici la logique du gouvernement concernant les écoles…

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
dominique maillery
7 mois il y a

mesures sanitaires insuffisantes !…. j’hallucine, et de la part de jeunes, en plus, sensés aller chercher l’info ailleurs que sur les main stream… on est mal barrés !
allez vous faire vacciner, et qu’on n’en parle plus !

Avlula
7 mois il y a

Tu cherchais à t’informer à leur âge ? A part sur les sorties de jeux vidéo je veux dire. Non là ils sont entraînés par des groupes politisés qui font comme si le gouvernement choisissait l’économie face au sanitaire, alors qu’il se sert du terrorisme sanitaire (dopé par l’interdiction de soigner et le fait de cacher les traitements ayant une relative mais certaine efficacité https://c19study.com/ ) pour saboter l’économie. Comme d’habitude on critique le discours et le théâtre, mais pas les actes.

3cp111
7 mois il y a

C’est malheureux que les jeunes croient encore à cette mascarade et aient peur que l’autre soit un danger infectieux pour eux. Ils ne vivront jamais normalement avec cette idéologie malsaine et même s’il y avait un vaccin un jour ! (il y a toujours une partie de la population non réceptive aux vaccins 10 à 15% voir plus), donc cela ne suffira JAMAIS ! Fini les boums fini les sorties fini la vie libre, c’est la Nouvelle vie Chinoise que les attends TOUS … un monstre est déjà là débarrassez-vous en vite !

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account