Covid-19 : le vaccin russe Spoutnik V est efficace à plus de 91%


Par Futura Sciences

Les résultats détaillés du vaccin Sputnik V, mis au point par la Russie, viennent d’être publiés. Son efficacité globale est de 91,6 % avec des effets secondaires un peu plus marqués que ceux des vaccins à ARNm.

La Russie l’avait annoncé en novembre dernier, son vaccin anti-Covid, Sputnik V, est efficace à 92 %. Entre temps, la troisième phase des essais cliniques, phase destinée à juger de l’efficacité et la sûreté du vaccin, a poursuivi son cours. Aujourd’hui, les résultats intermédiaires détaillés ont été publiés dans The Lancet. Sont-ils en accord avec l’annonce faite il y a quelques mois ?

Le vaccin Sputnik V est efficace à 91,6 %

L’analyse a été conduite sur 21.977 participants, tous âgés de plus de 18 ans, n’ayant pas eu la Covid-19 dans les 14 jours précédant le début des essais et n’ayant pas été vaccinés. La plupart sont russes, puisque les essais se sont déroulés dans 25 hôpitaux et cliniques, tous situés à Moscou. Ils ont été placés de façon aléatoire dans le groupe vaccinal ou le groupe placebo (ratio 3:1).

Le groupe vaccinal a reçu deux injections du vaccin Sputnik V à 21 jours d’intervalle, le groupe placebo s’est vu injecté une solution tampon selon le même protocole. Les cas de Covid-19 ont été confirmés par un test PCR, mais seulement après que les personnes eurent rapporté des symptômes via une application mobile. L’efficacité du vaccin n’a donc pas été calculée en considérant les cas asymptomatiques de la maladie.

Dans le groupe vaccinal (14.964 personnes), 16 cas de Covid-19 symptomatiques ont été recensés, et 62 dans le groupe placebo (4.902 personnes). L’efficacité globale du vaccin Sputnik V est calculée à 91,6 %. Elle varie peu selon les tranches d’âges, entre 90 % pour les 31-40 ans et 92,7 % pour les 51-60 ans. En revanche, l’efficacité diminue assez significativement lorsque l’on considère le sexe : 94,2 % pour les hommes et 87,5 % pour les femmes.

Les cas de Covid-19 sont, pour la plupart, apparus entre la première et la seconde injection. Les scientifiques indiquent que la première dose protège à 73,6 %. Aucun cas de Covid-19 modéré ou sévère n’a été recensé dans le groupe vaccinal après la seconde injection, portant son efficacité à 100 % pour les formes les plus prononcées de la maladie.

L'incidence des nouveaux cas de Covid-19 entre le groupe placebo et le groupe ayant reçu Sputnik V. © Denis Y. Logunov et al., The Lancet

LIRE LA SUITE


Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Avlula
3 mois il y a

A noter que cette étude se présente comme ayant été conduite en double aveugle (double-blinded), contrairement à celles de Pfizer et Moderna qui étaient en observer-blinded. Ça reste à la fin des chiffres très bas, une poignée de malades, je comprends pas comment on peut honnêtement estimer à côté de ça que c’est beaucoup mieux que des études sur des dizaines de milliers de malades (et pas juste quelques dizaines). C’est fou. Plein d’autres raisons auraient pu expliquer que ces personnes soient tombées malades ou pas, par hasard. Quand t’es le labo, tu pries juste pour que le groupe vaccin… Lire la suite »

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account