Le reste du monde dénonce le pouvoir de BHL

Source : Franceinfo


Le philosophe Bernard-Henri Lévy dénonce « les exagérations du pouvoir médical » et décrit sa « peur bleue » d’un monde où nos maîtres seraient « ces chiens labradors dressés à renifler les porteurs de Covid ».

« Il y a eu une sorte de mondialisation de la peur (…) Une épidémie de terreur s’est abattue sur le monde, cela ne s’était jamais produit. Il y avait là quelque chose à la fois de déraisonnable et d’effrayant », analyse ce lundi sur France Inter le philosophe Bernard-Henri Lévy, à propos de l’épidémie de Covid-19.

« Ce qui m’a le plus troublé, ce n’est pas tellement qu’on respecte les règles, mais c’est cette incroyable docilité », poursuit l’auteur de Ce virus qui rend fou, publié chez Grasset. Bernard-Henri Lévy s’inquiète que « le pouvoir médical » ait « failli triompher ».

Lire la suite en cliquant ici. 

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
6 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Chérif
2 mois il y a

Le virus, c’est lui !

Chantal Lamiral
2 mois il y a

Que ne dirait-t-il pas pour essayer encore et encore de se mettre dans la lumière !

Avlula
2 mois il y a

A peu près complètement d’accord avec lui, comme quoi ! Dire qu’on ne va plus se serrer la main ou retirer le masque c’est effectivement monstrueux. Au lieu de dire qu’on va faire en sorte que les personnes à risque soient mieux protégées et fortifiées.

théron simone-laure
2 mois il y a

Nous avons besoin des médecins lorsque nous sommes malades. Ils apaisent nos souffrances physiques dans leur possibilité. Ils ne sont pas parfaits. Nous avons également besoin des philosophes. Ils ne sont pas parfaits. Mais une chose est certaine Monsieur BHL, vous devriez partager vos richesses. Ce n’est pas de votre faute si vous êtes aussi riche mais aux lois sur les successions qui permettent aux personnes comme vous, de grande valeur j en suis certaine, d’être aussi riche grâce à l’héritage… Battez vous pour faire modifier les lois sur les successions… Bien sûr vos enfants n’hériteront que d’une partie de… Lire la suite »

Claude Tartas
2 mois il y a

Pauvre BHL on entendait plus parler de lui, qu’il retourne avec sa dulcinée, on a pas besoin de malfaisant pour se faire une idée de ce que sont nos médecins. Mais nous avons eu un aperçu de ce sont nos instances sanitaires. Comme nous connaissons son role dans le désastre de la Libye.
Alors qu’il garde ses appréciations philosophiques pour lui
 

DeirEz-Zhor
2 mois il y a

Comment encore qualifier le clown BHL de “philosophe” alors qu’il est juste un chien de garde d’Israël ?