Dette et déficit : la Cour des comptes blâme Macron après la crise des «gilets jaunes»



Les mesures pour calmer la colère des «gilets jaunes» n’ont pas été gagées par des économies suffisantes, juge l’institution financière dans son rapport annuel sur l’état des finances publiques publié ce mardi matin.

Le revirement macronien vers une politique en faveur du pouvoir d’achat s’accompagne d’une moindre ambition en matière de redressement des finances publiques, déplore la Cour des comptes dans son rapport sur la situation et les perspectives des finances publiques publié ce mardi matin. La révision de la trajectoire de baisse du déficit et de la dette, opérée au printemps par le gouvernement, «entraîne un nouveau report, nettement au-delà de 2022, de la date prévue de retour du déficit structurel à l’objectif de moyen terme et une réduction nettement plus faible qu’anticipé de la dette rapportée au PIB», écrivent les magistrats des comptes publics.

Pourquoi le gouvernement ne vise-t-il plus désormais un retour à l’équilibre des comptes publics à l’issue du quinquennat? La Cour des comptes avance plusieurs raisons. D’abord, l’exécutif a dû revoir à la baisse ses hypothèses de croissance, initialement assez optimistes. …

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account