Après le laxisme, l'état d'urgence...

L’annonce faite par Édouard Philippe de nouvelles mesures prises par le gouvernement samedi dernier n’aurait-elle pas convaincue la population ? C’est en tout cas ce qu’on a pu remarquer à travers les images diffusées sur les réseaux sociaux en ce dimanche électoral. Entre un gouvernement qui peine à se rendre crédible face à une crise sanitaire inédite et une population qui refuse un scénario à l’italienne, le Covid-19 semble s’émanciper sur le territoire français, après s’être déjà affranchi de toutes les frontières depuis son épicentre : la Chine. L’État français s’apprêterait-il donc à annoncer le confinement obligatoire des Français ? C’est possible et le bruit court un peu partout qu’une telle annonce sera faite d’ici mardi. De son côté, Édouard Philippe a déjà appelé à « plus de discipline ». Par ailleurs, le président Macron vient d’annoncer qu’il s’exprimera ce soir à la télévision.

Des parcs remplis et des rues bondées : en ce dimanche un peu particulier – élections obligent –, les Français se sont montrés peu dociles suite aux annonces du gouvernement qui avait appelé à la distanciation sociale afin de réduire le risque de propagation. Le premier ministre avait d’ailleurs insisté sur la distance : « je le dis avec gravité. Nous devons tous ensemble montrer plus de discipline dans l’application de ces mesures. Nous devons éviter au maximum de se rassembler, limiter les réunions amicales et familiales, n’utiliser les transports en commun que pour aller au travail, pour faire ses courses essentielles et aller voter ». Avec un taux d’abstention d’environ 55%, il semble que les Français ont tout simplement lâché le traditionnel scrutin dominical pour une balade sous un temps clément, c’est en tout cas ce qui a pu se remarquer sur les réseaux sociaux.

Des images qui auraient surpris, et peu rassuré, jusqu’à Matignon et l’Élysée. Le gouvernement entendrait donc désormais durcir les mesures de confinement partiel et de distanciation sociale. C’est en tout cas l’idée qui circule depuis hier, malgré un démenti de l’Élysée, infirmant toute nouvelle mesure supplémentaire de confinement pour le moment. Pourtant, un responsable de la majorité expliquait dimanche au Parisien que l’on se dirige « vers un confinement généralisé pour le milieu de semaine », tandis que Le Monde évoquait une réunion téléphonique dimanche après-midi entre les directeurs de cabinet du gouvernement, où un confinement des Français serait bientôt une nécessité. Selon plusieurs sources proches de l’exécutif, des décisions devraient être prises en début de semaine, certainement mardi soir, et qui seraient appliquées dès mercredi, alors qu’en même temps une prise de parole du président est annoncée ce soir à la télévision suite à une réunion en « format conseil de défense » ce midi.

Une France à l’arrêt ? Le confinement, s’il est confirmé, pourrait mobiliser en premier lieu les forces de l’ordre afin de veiller au respect des consignes. Pendant que certains évoquent une interdiction de sortir après 18 heures, d’autres justifient une mobilisation de l’armée afin de compléter les contrôles des policiers et gendarmes déjà mobilisés pour endiguer la propagation du virus. D’autre part, le report du second tour des élections municipales est demandé par de plus en plus de monde : de nombreux responsables hospitaliers et politiques ont appelé à ne pas maintenir le scrutin, tandis que selon Europe 1, « les tractations habituelles pour les alliances entre les deux tours » ont à peine démarré, alors que les listes doivent être déposées mardi à 18 heures, ce qui démontre que « l’élection est bien contaminée ».

Des mesures fortes à prévoir donc, qui suivent un grand laxisme de la part du gouvernement depuis le mois de décembre. Peut-être eût-il fallu fermer les frontières comme l’a fait la Russie dès le début de la crise ? Peut-être n’eût-il pas fallu affaiblir les hôpitaux par des politiques de restriction budgétaire depuis maintenant 40 ans ? Encore une fois, le dogme néo-libéral si cher à l’Union Européenne va nous coûter très cher.

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Pepette67severic2009 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
severic2009
Invité
severic2009

En France : pas de masques, pas de tests, pas de frontières. “Soyez fiers d’être des amateurs”, avait dit Macron à ses députés. Naufrage d’un président. #CoronavirusFrance

Pepette67
Membre
Pepette67

Oui, la Russie a fermé ses frontières avec la Chine le 30 janvier… Dans le même temps elle filtrait aux aéroports, ils prenaient au moins les températures… Jusqu’à fermer aux européens le 6 mars…
Planifié à temps, réactions cohérentes.
Chez nous c’est la pagaile désormais.
Vous avez du réseau tél sur Paris ?
Impossible de joindre mes gens là bas pour ma part de province.
J’apprends ce matin que la bande passante internet va être réquisitionnée pour le télé travail…

Je crains que ça ne parte en c…. !

©2020 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account