Et pour pas cher en plus !

Auteur :

⚠️ Alors que commence en France une période de confinement pour au moins quinze jours, comme l’a annoncé Emmanuel Macron hier soir, nous vous souhaitons, avec l’ensemble de l’équipe du Média pour Tous, bon courage pour les jours à venir. Prenez soin de vous et de vos proches. Nous continuerons de notre côté à alimenter régulièrement le site Internet d’articles et de brèves.


Bonne nouvelle ? Dans une vidéo publiée ce lundi 16 mars, le professeur Didier Raoult de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée infection de Marseille, centre de référence pour le nouveau coronavirus covid-19, a annoncé que les premiers patients traités à la chloroquine sont en voie de guérison en seulement six jours.

Alors que la France fait face à une montée en puissance des mesures de confinement pour échapper à la propagation du coronavirus Covid-19, un espoir de traitement médical ​​​​​se profile. À l’Institut hospitalo-universitaire de Marseille, le Professeur Raoult et son équipe ont entamé des recherches autour d’un traitement à base de chloroquine contre le Coronavirus. Les premiers tests montreraient des résultats « spectaculaires ». C’est dans une vidéo de 18 minutes enregistrée devant des étudiants à Marseille, que le Professeur Raoult a livré ses premiers résultats, avec une certaine satisfaction. Le bilan est le suivant : 24 patients atteints par le coronavirus ont accepté de prendre du Plaquenil, l’un des noms commerciaux de la chloroquine. Six jours plus tard, seulement 25 % étaient encore porteurs du virus. Alors que 90 % de ceux qui n’ont pas reçu ce traitement sont toujours positifs. Des signaux très encourageants, surtout lorsqu’on rapporte cela au risque de mortalité.

« C’est spectaculaire. La charge virale moyenne avec ce virus est normalement de 20 jours. Et tous les gens qui meurent à cause du corona ont encore le virus. Ne plus l’avoir, ça change le pronostic » déclare-t-il. Devant la présentation de ces résultats, les étudiants ont applaudi chaleureusement le professeur.

Un médicament connu et peu onéreux

Le professeur Raoult avait obtenu l’accord des autorités sanitaires pour tester un traitement à la chloroquine sur les patients à l’IHU, le 9 mars dernier. Il s’est appuyé sur sur les bases d’une étude chinoise d’il y a quelques semaines. Le traitement a été proposé à 24 patients, parmi les premiers contaminés dans le sud-est de la France, admis à l’IHU sur la base du volontariat. « Nous avons inclus dans ce traitement les gens qui étaient d’accord, ils l’étaient quasiment tous. Deux villes sans le protocole, Nice et Avignon nous ont fourni des patients qui n’ont pas reçu le traitement » explique également le professeur. Ce traitement nécessite un dosage précis : « 600mg par jour pendant dix jours » , détaille encore le professeur dans son intervention.

Le grand avantage de ce médicament, si son efficacité se confirme, c’est qu’il est déjà connu, pour lutter contre la paludisme. Et en plus, il est bon marché. L’usage de cette molécule a pu toutefois être décrié en raison des problèmes d’effets secondaires, notamment sur les patients en réanimation.

Les contaminations au nouveau coronavirus ont marqué une nouvelle progression de 1.210 cas et 21 décès en 24 heures, portant le bilan officiel respectivement à 148 décès et 6.633 cas depuis le début de l’épidémie en France, a annoncé hier, lundi 16 mars 2020, le site officiel Santé publique France.

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Samsh
3 mois il y a

Interveiw TRES INTERESSANTE
https://www.youtube.com/watch?v=vcYMKwN6u6k

Samsh
3 mois il y a

Les états ne cherchent pas un TRAITEMENT, mais un VACCIN ( un vaccin ou ils pourrons y mettre d’autres chose dedans : cf complotisme )

HervéR
3 mois il y a

Bonjour, c est dommage que nous n ayez pas écouté la vidéo. 24 patients traités : 12 au plaquenil ( hydroxychloroquine ) 12 autres au plaquenil + azythromycine. Aprés 6 jours dans le premier cas 9 sont guéris, dans le deuxieme, 11 !