Nous sommes tous égaux face au virus !


Le ministre de la Culture Franck Riester a été contaminé par le coronavirus, a déclaré son cabinet à l’AFP le lundi 9 mars. Le ministre a été décrit comme étant « en forme », bien qu’il doive désormais rester confiné dans son domicile parisien. Après la contamination de plusieurs cas à l’Assemblée nationale dont cinq députés, c’est désormais directement le gouvernement qui semble être touché par le nouveau coronavirus.

Coup de tonnerre hier au gouvernement. Le ministre de la Culture, Franck Riester, « a été testé positivement » au coronavirus, selon son cabinet, après avoir manifesté des « symptômes ». Le 6 mars dernier, le ministre avait pourtant déclaré ne présenter « aucun symptôme », suite à la découverte de plusieurs personnes contaminées au sein de l’Assemblée nationale, mais avait tout de même préféré ne pas participer à sa campagne municipale ces derniers jours. En matière de confinement, Matignon a également précisé à l’AFP que « les règles pour les ministres sont les mêmes que pour tous les Français », et que pour « le gouvernement, les règles de prudence et les gestes barrières demeurent de mise ». Ce mardi matin, le ministre de la Santé Olivier Véran s’est montré rassurant sur France Info concernant le ministre contaminé : « l’état de santé de Franck Riester n’est pas du tout inquiétant », a-t-il assuré.

Cependant, une question peut se poser : qu’en est-il du reste du gouvernement, voire du chef de l’État ? Le ministre a multiplié les rencontres et rendez-vous ces derniers jours, avant d’apprendre sa contamination. Le gouvernement précise que la durée d’incubation (période entre la contamination et l’apparition des symptômes) du coronavirus « est de 3 à 5 jours en général, mais il peut toutefois s’étendre jusqu’à 14 jours » avant de préciser que « pendant cette période, le sujet peut être contagieux ». Le ministre de la Culture a donc pu contaminer d’autres personnes durant cette période d’incubation qui peut être très variable. Ainsi, l’agenda public du ministre peut nous offrir diverses possibilités de scénarios de contamination :

  • Sommet Italie – France à Naples le 27 février.
  • 45ème cérémonie des Césars le 28 février.
  • Obsèques d’Hervé Bourgues le 2 mars.
  • Questions d’actualité au gouvernement le 3 mars
  • Conseil des ministres le 4 mars, où Macron était présent
  • Examen de la réforme de l’audiovisuel en commission du 2 au 6 mars.

Bref, ces quelques exemples pourraient participer à la multiplication des cas de personnes contaminées parmi nos dirigeants et tout le gratin de la société française. Le gouvernement français est d’ailleurs le second gouvernement dans le monde à avoir été touché par le coronavirus : plusieurs hauts responsables iraniens ont également été testés positifs, notamment la vice-présidente chargée des Femmes et de la Famille Massoumeh Ebtékar ou encore le vice-ministre de la Santé Iraj Harirchi. Cependant, sur plus de 1.400 cas contaminés et 25 décédés en France, cinq sont députés et deux autres sont employés à l’Assemblée nationale. Le premier élu touché, le député LR Jean-Luc Reitzer, est toujours hospitalisé.

En pleine période de destruction de la France par nos dirigeants, tous ces cas de Coronavirus parmi eux ne sont bien sûr pas une raison de se réjouir, mais il est à noter que face à ce virus, au moins, tous les Français sont égaux !

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
6 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
John Scott
6 mois il y a

Les virus contagieux aéroportés n’existent pas. Les germes, les bactéries et les protéines virales sont créés DANS votre corps, PAR votre corps, et ne sont PAS contagieux. La seule façon d’obtenir des bactéries étrangères humaines ou animales et le tissu viral à l’intérieur de votre corps est par injection. Vous ne pouvez pas attraper ou ingérer des protéines virales animales en mangeant des chauves-souris ou des porcs malades. L’estomac et les enzymes intestinales les transforment en acides aminés et en di/tripeptides. Par contre, les ondes de rayonnement de 60 gigahertz millimètres des tours 5G créent les mêmes signaux de détresse… Lire la suite »

VETARD pierre-Marie
6 mois il y a
Reply to  John Scott

John pouvez-vous nous communiquer la source de vos informations?