Troisième confinement : l’échec sur toute la ligne de Macron


Par Damien Bernard pour Révolution Permanente

A la fin du mois de Janvier, Macron renonçait à mettre en œuvre un troisième confinement contre l’avis de la majorité des scientifiques. Son pari ? Emprunter un « trou de souris ». Son résultat est cinglant : par la voix de Castex, 16 départements reconfinés, dont toute l’Ile-de-France, dès vendredi minuit pour les quatre prochaines semaines. Un échec sur toute la ligne.

Après une année marquée par les scandales sanitaires, des masques, aux tests, en passant par la stratégie vaccinale dont la lenteur défie l’entendement, on pensait que le gouvernement avait touché le fond. Pourtant, il semble qu’il est possible de creuser plus profond. Par la voix de son premier ministre, Macron a décrété ce jeudi soir un troisième confinement pour quatre semaines minimums dans 16 départements, dont ceux de l’Ile-de-France

La faute à qui ? Ne se permettant pas de pointer cette fois-ci la responsabilité individuelle, Jean Castex a trouvé un autre responsable : le variant qui aurait chamboulé les plans gouvernementaux. Un nouveau mensonge donc, puisque les modèles des épidémiologistes prévoyaient tous une épidémie « hors de contrôle » au mois de mars. Non, ce n’est pas en premier lieu la faute au variant si la situation sanitaire est catastrophique : c’est en premier lieux le résultat de la stratégie irresponsable de Macron.

Car il faut le rappeler, c’est bien à cause de Macron qu’on en est arrivé là. Seul contre l’ensemble de la communauté scientifique, le chef de l’Etat avait fait le pari du « trou de souris », un « pari » qui visait à éviter coute que coute un troisième confinement, avec en filigrane la volonté de maintenir coute que coute le maintien au plus haut niveau possible de l’activité économique, ayant également comme ligne de mire leurs perspectives électorales pour 2022. Ce troisième confinement s’apparente comme le questionne un journaliste à un « aveux d’échec ».

Comment faire passer la pilule ? Le premier ministre a tenté d’éviter d’utiliser le terme confinement lui préférant le terme « mesure de freinage ». De la même manière, Jean Castex a cherché à insister sur les mesures visant à « permettre » à la population de mouvoir « en extérieur », affirmant avoir appris d’une année de gestion du covid-19. Le couvre-feu ? Trop généreux, le gouvernement le décalera à 19h, se disant à l’écoute à l’impatience de la population.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
bienvivrebio
4 mois il y a

De toute façon ceux qui n’aiment pas Macron, diront toujours que c’est un incapable. Mais ils sont tous pareils. Chirac, Mitterand, Hollande auraient mieux géré le Covid? j’en doute.
Quant à ceux qui veulent être président, ou présidente feront comme les autres. Les miracles? Ce n’est qu’à Lourdes qu’ils se réalisent…

dominique maillery
4 mois il y a

macron ne gère pas la crise. il obéit aux ordres des banksters internationaux qui sont : crever la france. macron n’est qu’un mercenaire très bien payé, qui fait le job sans état d’âme. c’est pour achever la mission de ses prédécesseurs qu’il a été parachuté à ce poste par atali et toute sa clique de mondialistes. le but est de rendre tous les « inutiles » (ou les « sans dents », si vous préférez) dépendants du revenu universel, afin de les soumettre et de les contrôler. là, pour l’instant, il fabrique des chômeurs, et reconnaissez qu’il s’y prend bien. oui, je suis une… Lire la suite »

Avlula
4 mois il y a

Ils délirent complet les auteurs de ces articles, c’est pour nous faire comprendre ce qu’il se passe dans ces joueurs de jeux vidéo ? Non, ce n’est pas en premier lieu la faute au variant si la situation sanitaire est catastrophique Elle l’est ? Ah bon ? Et si on soignait les malades précocement sinon ? Je passe le w-e dans un coin de France calme où les gens sont soignés, et s’en sortent très bien. Même à 98 ans par exemple. Les affolés ont d’ailleurs changer de camp face à cet expérience, et ont donc viré « complotistes »/ »rassuristes »/ »covidosceptiques »/ »antivaccins »/… Mais ils… Lire la suite »

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account