La commission européenne entend écraser la voix des peuples en bafouant les constitutions nationales


Une institution, élue par personne, qui veut imposer des lois, votées par personne, on appelle ça comment ?


Sur fond de crise diplomatique avec la Pologne, la Commission européenne a montré les dents en affirmant que le droit européen passait avant les constitutions nationales. C’est faux.

Comment appellerait-on un régime qui n’est élu par personne, qui impose des lois, votées par personne, et qui remet en cause les constitutions nationales ? L’Union Européenne était déjà connue pour son caractère autoritaire, mais elle vient encore de franchir un cap en défiant le droit constitutionnel. « Le droit de l’UE prime sur le droit national, y compris les dispositions constitutionnelles » a ainsi affirmé l’institution suprême. Or, d’un point de vue juridique, c’est totalement faux.

Rien n’est au-dessus de la constitution française

En effet, si les nouvelles lois françaises doivent, en théorie, se conformer au droit européen, la constitution française, elle, reste supérieure en droit, comme le rappelle le Conseil constitutionnel : « dans l’ordre juridique français, la primauté du droit de l’Union européenne ne vaut pas à l’égard de la Constitution ». Ainsi, si une disposition européenne entrait en contradiction avec la constitution française, elle ne serait pas applicable, à moins d’une modification de la constitution. C’est d’ailleurs ce qu’avait fait Nicolas Sarkozy en 2008 en modifiant la constitution pour qu’elle soit compatible avec le traité de Lisbonne qu’il avait également imposé, en dépit du référendum de 2005.

La Commission, reine des néolibéraux

Si les affirmations de la Commission sont donc fausses, il n’empêche que la plupart des chefs d’État s’y soumettent sans broncher. Et pour cause, ce sont ces mêmes chefs d’État qui ont constitué la Commission. Or, des gouvernements à tendances néolibérales dirigent l’immense majorité – pour ne pas dire l’intégralité – des pays européens. Il n’est donc pas surprenant de retrouver à la tête de cette Commission les mêmes idéologues.

Autoritarisme ou soumission ?

Si, bien sûr, on peut s’offusquer du caractère antidémocratique de l’Union Européenne, avec en point d’orgue le viol du référendum de 2005, on ne peut néanmoins pas oublier le rôle de nos propres dirigeants qui se soumettent sans discuter aux volontés de l’institution supranationale. Et si des Sarkozy, Hollande ou Macron ont toujours agi dans ce sens, ce n’est pas parce qu’ils ont les mains liées, mais bien parce qu’ils sont fondamentalement d’accord avec les politiques menées par l’UE.

La Commission en petit caporal

Certes, la Commission européenne n’hésite pas à menacer les pays récalcitrants comme la Pologne aujourd’hui, et la Grèce hier, de les sanctionner financièrement. Pourtant, si les dirigeants avaient le courage d’aller au bout de leurs idées en menaçant de sortir de l’union, celle-ci aurait sans doute beaucoup plus à perdre. La sortie de la Pologne, par exemple, pourrait s’avérer être un véritable enfer pour l’Allemagne qui y a massivement délocalisé ses usines.

LIRE AUSSI > LA COMMISSION EUROPÉENNE EXIGE LE DÉMANTÈLEMENT D’EDF AU NOM DU RESPECT DES RÈGLES DE LA CONCURRENCE

Guerre de petits bras

Et pourtant, si l’on excepte le Royaume-Uni, aucun dirigeant européen n’a vraiment eu l’audace de s’opposer à la Commission aussi frontalement. La Pologne ne fait d’ailleurs ici que rappeler une juridiction existante face à une Commission qui montre des dents pour affirmer son autorité. Les différends entre la Pologne et l’UE n’ont, de plus, rien à voir avec le néolibéralisme économique, qui convient bien aux deux parties. Jaroslaw Kaczynski, le chef du parti au pouvoir, a d’ailleurs confirmé qu’il n’y aurait pas de Polexit.

Ce qui est certain, c’est que comme d’habitude, peu importe les décisions prises, elles se feront sans consulter les peuples. La routine dans l’UE.

Le Média pour Tous

 

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
2 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Tony02
12 jours il y a

Le complot du nouvel ordre mondial dans toute son oeuvre ! L’Europe, l’OMS, l’Otan… autant d’organisations résultant d’un complot gigantesque et visant à uniformiser les opinions, uniformiser la médecine, uniformiser tous ce que l’on peut jusqu’à ce que nul ne puisse contredire ce qui fait partie de cela sans passer pour un fou qui doit être lourdement sanctionné pour servir d’exemple ! La grande majorité sera certainement uniformisée car comment ne pas l’être lorsque l’on regarde la télé, écoute les chanteurs, se rend au cinéma, joue aux jeux vidéos… ? Le message est le même partout ! Sexe, drogue, violence… Lire la suite »

Emilien
11 jours il y a
Reply to  Tony02

Le pire c’est que c’est même pas un complot, ou alors juste une énorme hypocrisie… La plupart des gens sont bien conscients de ce qui passe et de comment le système fonctionne mais quasiment personne n’est prêt à changer sa façon de vivre, parce qu’ici on en profite bien. Et le système est maintenant tellement bien verrouillé qu’il est difficile (mais pas impossible !) de faire autrement. Il suffit pourtant qu’on arrête de les financer pour qu’ils soient dans la merde. Les parasites qui vivent du travail des autres sont incapables de se débrouiller par eux-mêmes. Réinvestissons nos campagnes, retrouvons… Lire la suite »

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account