Commerces non essentiels : ces maires qui font de la résistance et autorisent les ouvertures


Par France Soir

A Fresnay-sur-Sarthe comme à Migennes, dans l’Yonne, ou Decize dans la Nièvre, des maires signent des arrêtés autorisant l’ouverture des commerces non alimentaires.

Il faut dire que l’argument commun à Fabienne Labrette-Ménager et à François Boucher tient la route : les grandes surfaces n’ont pas l’obligation de fermer leurs rayons autres qu’alimentaires et essentiels durant le confinement.

Cette situation crée de fait une inégalité de traitement entre la grande distribution et les petits commerçants.

L’arrêté de Fresnay-sur-Sarthe, 3000 habitants, le stipule d’ailleurs noir sur blanc :

« Les commerces non alimentaires du centre-ville sont autorisés à rester ouvert à compter du 30 octobre à 8 heures et ceci jusqu’à ce que l’égalité de traitement soit rétablie »

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Madame Mime
1 année il y a

RÉSISTANCE !!!!

Sébastien
1 année il y a

Il est vrai qu’il faut pas laisser tomber les petits commerces. Courage à tous

Jacques Abel
1 année il y a

Ça craque! les Français commencent à ne plus vouloir marcher comme les bœufs, tout ça sent le pouvoir qui perd l’audition de son opinion.

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account