Chloroquine : le Professeur Didier Raoult va-t-il être suspendu par le conseil national de l’Ordre des médecins ?


Quand le gouvernement sera t-il suspendu ?

Source : La Dépêche


Le Professeur Didier Raoult de l’Institut hospitalo universitaire (IHU), à Marseille, est menacé par le conseil national de l’Ordre des médecins à cause de ses recherches et de ses essais sur la chloroquine pour combattre le coronavirus. L’organisme professionnel de défense et de régulation de la profession médicale parle de « suspension immédiate de l’activité de ces médecins » pour les praticiens qui administreraient des traitements non validés scientifiquement. 

Que risque le Professeur Didier Raoult pour avoir administré de la chloroquine à ses patients atteints du coronavirus et fait la promotion de son protocole controversé par le corps médical ? Sans le nommer, le conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) fustige les « protocoles de recherche clinique illégaux » (dont celui du Pr Raoult) et les prescriptions hors autorisation de mise sur le marché (AMM) « non justifiées ».

Lire la suite de l’article ici.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
6 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
BOUDET Bernard
1 année il y a

Démocratie ou Dictature ???

Georges PN
1 année il y a

La question qui va se poser est de savoir si l’existence d’un conseil de l’ordre se justifie. Qu’on arrête d’emmerder les Français et qu’on les laisse se soigner comme ils l’entendent.

Le Perlier Président ADIMAD
1 année il y a

Plutôt que de rester sur la défensive, s’agissant du Professeur Raoult, il conviendrai d’instruire devant l’opinion publique le procès en corruption active de ceux qui tentent de le mettre en accusation. L’une des premières décision de Macron a concerné l’obligation vaccinale pour onze vaccins, au bénéfice de SANOFI, dont il était proche d’un des dirigeants de même que son Ministre de la Santé. La remise en question des médications à base de quinine (chloroquine) obéit aux mêmes motivations. Utilisée depuis 70 ans en Afrique, c’est une médication dont le seul défaut est d’être peu onéreuse et surtout de ne plus… Lire la suite »

dominique maillery
1 année il y a

c’est bien, ils s’enfoncent !!
quand un médecin n’est pas soumis aux labos, ils le virent.
pour moi, un médecin acquiert ses lettres de noblesse à partir du moment où il est radié de l’ordre des médecins.

Schroeyers
1 année il y a

Au moins il essaie quelque chose. Il n’attend pas que sa se passe

Flibre
1 année il y a

Jeter les bon pour garder les médiocre c’est un peu l’histoire de France depuis Alésia

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account