La Chine dévore l’Europe grâce à l’Union européenne


Par Jean-Baptiste Baron pour Front Populaire

Avec la complicité des Chicago Boys, la Chine s’est progressivement convertie au néolibéralisme. Au point de devenir un prédateur économique redoutable capable d’imposer son modèle au monde entier, y compris à une Union européenne impuissante.

Un des faits les plus marquants de l’actualité internationale de ce premier semestre 2021 est la sonnette d’alarme tirée par tous les pays occidentaux concernant la hausse très inhabituelle des prix des matières premières. Si tous, ou presque tous les produits respectant cette appellation sont concernés, les experts donneront pléthore de raisons pour justifier la situation : affaissement du dollar, limitation de la disponibilité desdits produits, réduction des frets aériens et maritimes. Par contre, peu d’explications sont données sur la relation de cause à effet entre l’incapacité des pays occidentaux à être autonomes dans leur gestion de besoins en matières premières, et la très grande capacité des pays exportateurs (nous dirons, très globalement, l’Asie) à produire et exporter ces biens. Impossible de savoir si l’omission est volontaire ou non, l’erreur reste grossière.

Il est important de réaliser ici un saut d’une cinquantaine d’années en arrière pour comprendre comment nous en sommes arrivés ici, et entrevoir l’avenir tel qu’il se profile pour les pays européens et occidentaux si rien n’est fait. Le récent décès de Donald Rumsfeld, le 29 juin 2021, devrait nous inciter à examiner son rôle, celui de son mentor Milton Friedman et celui de son collègue Jeffrey Sachs, pour ne citer qu’eux, dans la déstabilisation totale qu’ils ont occasionnée de leur vivant dans de nombreux pays. La liste des Chicago Boys — les disciples de Milton Friedman ayant acté la politique économique sous le régime de Pinochet, puis, par extension, tous les économistes agissant partout dans le monde conformément aux théories économiques développées par l’École de Chicago, dont Friedman reste la figure de proue, et dont le maître mot est l’opposition absolue à toute forme de keynésianisme — est malheureusement trop longue pour être citée ici.

Il n’y a pas de rapport direct entre l’état politique et économique actuel de l’Union européenne et celle du Chili de Pinochet, mais la main des Chicago Boys est clairement coupable d’avoir saisi l’opportunité du coup d’État du 11 septembre 1973 pour instaurer une politique néolibérale (rajouter « criminelle » ici serait un pléonasme !) sous la houlette du général Pinochet. Le projet ? Supprimer toute trace de « socialisme » dans l’appareil d’état chilien, Milton Friedman ayant choisi le Chili comme pays-test à l’application de ses théories néolibérales du fait de la « dangerosité » du président Salvador Allende : entendre par dangerosité le fait que la démarche du président favorisait les nationalisations, les actions syndicales, les soins et l’éducation accessibles à tous, entre autres. Un fou furieux donc, aux yeux d’un néolibéral. Finalement, le parallèle avec l’UE n’est pas si difficile à trouver…

Les effets d’aubaine créés par la terreur du régime de Pinochet auront permis tant et tant d’affaires juteuses pour les entreprises privées américaines qu’il fallut recommencer : Uruguay (1973), Argentine (1976) suivent le modèle déjà « payant » du Chili, mais également de la Bolivie (depuis 1971). Les Chicago Boys ne sont jamais officiellement les instigateurs de la déstabilisation politique, mais s’en servent une fois celle-ci advenue pour insuffler une déstabilisation économique d’autant plus grande. Voilà, en partie, l’héritage de Milton Friedman, sans parler de la torture des opposants politiques, la hausse catastrophique du taux de chômage et le retour d’épidémies dans des pays qui, avant l’application de telles politiques économiques, étaient sur la voie du développement.

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Avlula
19 jours il y a

Les Etats-Unis nous ligotent avec l’UE et la Chine nous frappe, donc, en gros.

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account