Chili : Quand Nixon ordonnait à la CIA de renverser Salvador Allende par un coup d’État militaire


Source : NSA, traduit par Les Crises

Une instruction manuscrite de Nixon

Briefing Book 721

La directive « Faites hurler l’économie » de Nixon émise il y a 50 ans

Genèse de la tristement célèbre directive de Nixon sur le changement de régime au Chili consignée dans des documents déclassifiés

Washington, 15 septembre 2020. Le 15 septembre 1970, au cours d’une réunion de vingt minutes dans le Bureau ovale entre 15h25 et 15h45, le président Richard Nixon a ordonné à la CIA de fomenter un coup d’État militaire au Chili. Selon des notes manuscrites prises par le directeur de la CIA Richard Helms, Nixon a donné des instructions explicites pour empêcher l’entrée en fonction du nouveau président du Chili, Salvador Allende, en novembre – ou pour créer les conditions nécessaires à son renversement s’il accédait à la présidence.

« Une chance sur dix, peut-être, mais sauver le Chili. » « Non préoccupé par les risques encourus », a noté Helms dans ses notes alors que le président exigeait un changement de régime dans la nation sud-américaine qui était devenue la première au monde à élire librement un candidat socialiste. « Nous avons les meilleurs hommes de métier à plein temps. » « Faites hurler l’économie. »

Cinquante ans après sa rédaction, le mémorandum chiffré de la conversation de Helms avec Nixon reste le seul enregistrement connu d’un président américain ordonnant le renversement secret d’un dirigeant démocratiquement élu à l’étranger.

Depuis que le document a été déclassifié pour la première fois en 1975 dans le cadre d’une enquête majeure du Sénat sur les opérations secrètes de la CIA au Chili et ailleurs, les notes de Helms sont devenues la représentation emblématique de l’intervention américaine au Chili et un symbole durable de l’arrogance hégémonique de Washington envers les petits pays.

Pour marquer le 50e anniversaire de l’ordre de Nixon de renverser Allende, à 15h25 précisément – heure à laquelle la réunion a commencé – les Archives de la Sécurité nationale ont publié aujourd’hui une sélection de documents précédemment déclassifiés qui retracent la genèse de cette importante directive présidentielle et les circonstances historiques dans lesquelles elle a eu lieu.

La réunion du 15 septembre 1970, à laquelle ont également participé le conseiller à la Sécurité nationale Henry Kissinger et le procureur général John Mitchell, est bien connue dans l’histoire du rôle des États-Unis au Chili ; les évènements qui ont conduit à cette réunion ont reçu beaucoup moins d’attention. « Ces documents fournissent une feuille de route du coup d’État américain et du changement de régime, » note Peter Kornbluh, qui dirige le projet Chili des Archives et est l’auteur du dossier Pinochet. « La réunion du Bureau ovale du 15 septembre 1970 a marqué le premier pas important dans l’affaiblissement de la démocratie chilienne et le soutien à l’avènement d’une dictature militaire. »

LIRE LA SUITE

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account