Cet Ukrainien a fui Marioupol : selon lui, le bataillon néo-nazi Azov empêche les civils de quitter la zone de front


Par Annel-Laure Bonnel

Anne-Laure Bonnel, qui se trouve dans le Donbass, rapporte ici le témoignage de Arthur, un Ukrainien russophone (il montre sa carte d’identité dans la vidéo) qui aurait fui récemment Marioupol, ville portuaire de l’est de l’Ukraine actuellement encerclée par l’armée russe. Selon Arthur, les civils ne peuvent sortir de la ville, comme l’autorise théoriquement l’armée russe via des couloirs humanitaires, car les troupes du bataillon Azov, des paramilitaires ouvertement néo-nazis soutenus par le régime ukrainien, les en empêcheraient.

⚠️ Attention : il ne s’agit que d’un témoignage. Il est donc important de prendre en compte cette information avec prudence et de la recouper avec d’autres sources. 


Voici la retranscription de ce que dit Arthur dans la vidéo :

Anne-Laure : Il y a t-il eu des exactions commises contre les habitants de Marioupol et par qui ?

Arthur : Oui, évidemment il y en a eu, c’était (le régiment) Azov qui frappait (les civils) et ne laissait pas sortir, occupait les bâtiments (civils), parfois faisait en sorte de rendre impossible les déplacements ou la sortie de Marioupol vers les zones sécurisées. Ils (Azov) ne nous laissaient pas sortir, car leur politique était d’empêcher toute sortie pour éviter qu’ils soient eux-mêmes tués sur place, ils utilisent la population civile comme bouclier.

Traductrice : Comment êtes-vous sorti ?

Arthur : Par la mer.

Anne-Laure : Les Russes ont-ils tiré sur la population ?

Arthur : Non, cela ne s’est absolument jamais produit.

(La vidéo ayant été retirée par YouTube, nous publions le lien vers la plate forme Odysée)

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
TugaTEiX
6 mois il y a

Bon bah YouTube a censuré. C’est déjà un 1er indicateur qui montre la véracité de ce témoignage 🤔

Gaston
6 mois il y a
Reply to  TugaTEiX

Je ne suis pas surpris, les médias indépendants sont bâillonner d’office

Petit Patapon
6 mois il y a

Tout cela documente à merveille ce que Youtube qualifie « d’incitation à la haine »
Pas le moindre mot de travers, mais un document formellement correct.

Cours-Salies
6 mois il y a

Vous n’avez pas fait une enquête sur la réalité de ce régiment aujourd’hui ni ce qui est advenu des projets politiques de ces dirigeants.

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account