+

Au nom d’un projet européen de Défense, la France risque de devoir céder ses secrets industriels à ses concurrents allemands