La macronie coûte cher : le budget communication du gouvernement a doublé en 2020


Quoi qu'il en coûte !

Auteur :

En 2020, le Service d’information du gouvernement a dépensé le double du budget prévu, soit 28 millions d’euros pour la communication des ministères.

Une communication onéreuse

28 millions d’euros ! C’est la coquette somme dépensée par le gouvernement en communication en 2020. Rien que ça. Pour s’en défendre, Matignon a très rapidement désigné le responsable de cette dépense faramineuse : la crise sanitaire. Un rapport de la député LR Marie-Christine Dalloz, relayé par La Lettre A, révèle l’explosion des frais du service d’information du gouvernement, en charge de la communication de l’exécutif. Initialement, le montant de cette enveloppe s’élevait à 14,2 millions d’euros. En ce qui concerne le budget communication 2021, ce dernier a été totalement consumé dès le 1er octobre. Pour y remédier, la secrétaire de la commission des finances de l’Assemblée nationale a anticipé un surplus de dépenses … de 30 millions d’euros.

Matignon se défend

Interrogé par le journal Le Point sur ce sujet, l’exécutif a souhaité s’expliquer. D’après Matignon, le financement des campagnes de communication et des commandes de sondages concernant la crise sanitaire seraient les principaux responsables de cette explosion de budget. « Cette rallonge exceptionnelle pour cette année est due à la crise sanitaire et à la relance économique. On a voulu marteler le message sur la vaccination et je pense que personne ne pourra en contester la nécessité », s’expliquaient-ils. Seulement, le rapport de la député LR notifie également que plus de 4,7 millions d’euros ont été investis dans 73 sondages pour 2020 et 2021. Au final, les dépenses liées à la communication sur le Covid-19 ne s’élèveraient qu’à 470.000 euros.

LIRE AUSSI > LA MACRONIE OCTROIE 236€ D’AUGMENTATION AUX DÉPUTÉS POUR LEURS FRAIS

La Macronie responsable ?

La pandémie a bon dos ! En effet depuis 2017, les dépenses de Matignon en matière de communication sont vivement discutées. Durant les périodes les plus critiques du quinquennat, à savoir la crise des Gilets Jaunes, la réforme de la SNCF ou encore celle des retraites, les sondages se commandaient en série, rendant la note de plus en plus salée. Un point appuyé par plusieurs présidents d’instituts de sondage. Ces derniers affirment en effet que la demande est repartie à la hausse depuis l’investiture d’Emmanuel Macron.

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Avlula(@avlula)
29 jours il y a

Euh, et y’a quoi de mal ? Déjà on parle de toutes petites sommes, en plus il s’agit de chercher à connaître le l’opinion et chercher à communiquer, bref si le coût dérange, on ne risque pas de refaire des référendums ! https://www.senat.fr/questions/base/2005/qSEQ050618259.html 130M d’euros celui de 2005.

Donc très mauvais angle d’attaque sur de si petites sommes, il manquerait plus que le gouvernement n’essaye même plus d’avoir un retour sur ses actes et de communiquer. C’est pas l’argent le problème, surtout pour l’État.

Last edited 29 jours il y a by Avlula

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account