Alors que les Français peinent à boucler leur budget

René Dosière, ancien député socialiste et actuel président de l’Observatoire de l’éthique publique, a révélé dans son livre “Frais de Palais” sorti le 6 novembre 2019 que l’Elysée a vu son budget substantiellement augmenter en un an : il passe de 106,8 millions d’euros à 110,5 millions d’euros, soit une augmentation de 3,7 millions d’euros.  En pleine crise des Gilets Jaunes, la nouvelle est une bombe à retardement…

Fait nouveau rapporté par le président de l’Observatoire de l’éthique publique :

« Pour la première fois, le rapporteur ne vient pas de l’opposition, accuse René Dosière. L’exécutif maîtrise et manipule le Parlement. » « Pour la première fois, le rapporteur ne vient pas de l’opposition, accuse René Dosière. L’exécutif maîtrise et manipule le Parlement. »

Les Français sauront se souvenir que le président Macron, lors de la campagne présidentielle, clamait haut et fort sa volonté d’instaurer plus de transparence dans les dépenses publiques notamment. Les élus de la République en Marche et plus particulièrement le gouvernement Philippe n’ont pas cru bon, tel un pays démocratique qu’ils se targuent d’incarner, de nommer un rapporteur issu de l’opposition.

«  Je n’ai jamais vu ça, peste Dosière. C’est le troisième rapporteur en trois ans, ce qui aboutit à supprimer tout contrôle sur le budget de la présidence et, pour la première fois, le rapporteur ne vient pas de l’opposition. L’exécutif maîtrise et manipule le Parlement.  »

Toujours l’ancien député René Dosière, fin spécialiste du train de vie de l’État, s’en est pris au rapport de la commission des finances réalisé par Patricia Lemoine (UDI). Il y voit :

« Un copié collé de la présentation officielle du budget », une « régression, pour ne pas dire plus, du contrôle parlementaire sur le budget de l’Élysée. Encore une fois, le fameux contrôle du Parlement sur le budget de l’Élysée est une vaste blague.» Précise René Dosière.

Parmi les dépenses effectuées :

La remise en état du fort de Brégançon, résidence de villégiature des chefs de l’État ainsi que les travaux dans la salle des fêtes de l’Élysée. Tout ceci a coûté la bagatelle de 500.000 €, dont 300.000 rien que pour la moquette rouge et or de l’Élysée. Les frais de bouche ont augmenté de 500.000 €.

Passées de 14,1 millions d’euros en 2016 à 15,8 pour 2019 et 2020, le président Macron qui, selon René Dosière, dépense plus que l’ancien président Hollande, a pu piocher à hauteur de 5,7 millions d’euros dans une réserve constituée par l’ancien président socialiste lorsque celui-ci avait lancé un vaste plan d’économies lors de son mandat. En résumé, les économies effectuées par Hollande financent les dépenses de Macron.

Comment ne pas y voir le mépris d’Emmanuel Macron pour les français ? Depuis son arrivée à l’Élysée, il ne cesse, aidé par son gouvernement et ses députés dociles, d’imposer aux Français une rigueur toujours plus rude : réforme de l’assurance-chômage, hausse des carburants, prix de l’électricité, du gaz, réforme des retraites…  Le mouvement des Gilets Jaunes, qui va fêter ce week-end ses un an de mobilisation, n’est pas prêt de s’arrêter. Peut-être même s’intensifiera t-il dans les semaines et les mois à venir. Quelle en sera l’issue ? Quand un CRS explique que le 1er décembre 2018, face à l’incompétence de ses supérieurs, « l’Élysée aurait pu tomber », l’année 2020 risque de nous réserver quelques surprises…

Le Média pour Tous

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
Marie51dissidentJacques Abel Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Jacques Abel
Invité
Jacques Abel

Parce que naïvement, quelqu’un a cru que cet intelligentzia qui met volontier le sens de notre monde à l’envers , aurait un problème de fonds, que la frivolité n’y serait pas, les divertissements leur manqueraient, que les critères rigides avec lesquels ils veulent construire nos quotidiens, ils se les appliqueraient ? Les Français ont cru que ces gens avaient de l’éthique, qu’ils montreraient de la rigueur, puisqu’ils ont déboulonné Fillon pour trois francs six sous, he bien, les Français sont cocus par, les cons. Désolé, c’est qu’un constat, mais comme on dit, qui aime bien… : https://www.youtube.com/watch?v=8U0y7-azMmE Faisons un rapide tour d’horizon… Lire la suite »

dissident
Invité

Depuis Sarkozy qui dés son arrivée à l’Elysée s’était augmenté son salaire de plus de 150%, ainsi qu’à son 2eme mandat, plus l’augmentation des parlementaires….et cela n’a pas cessé depuis. Sous Hollande, et forcément Macron qui c’est augmenté, ainsi que les frais, les parlementaires etc….la Monarchie Repoublicaine sont les nantis de la France.

Marie51
Invité

Budget 2020 : la France épinglée par Bruxelles ! La Commission Européenne vient d’épingler : 8 pays dont la France, l’Italie, estimant que leurs prévisions budgétaires pur 2020 présentaient “un risque de non conformité” avec les règles européennes. Selon Bruxelles, les budgets présentés par ces pays : la France, l’Italie, la Slovénie,la Finlande, l’Espagne, le Portugal et la Belgique, sont susceptibles de s’éloigner des objectifs qui leur avaient été fixés ! L’effort fourni par ces membres de la zone euro , pour “assainir” leurs dépenses publiques “est INFERIEUR à ce qui leur a été demandé par l’Union européenne , a… Lire la suite »

©2019 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account