Un salarié licencié d’Arjowiggins met fin à ses jours



FAITS DIVERS. Un homme de 53 ans a été retrouvé mort à son domicile, mardi soir

Son corps a été retrouvé à son domicile de La Chartre-sur-le-Loir, dans la Sarthe. Un homme de 53 ans, qui avait effectué toute sa carrière à Arjowiggins, s’est suicidé mardi, rapportent plusieurs médias locaux. Ce père de deux enfants, qui travaillait dans l’usine de Bessé-sur-Braye depuis plus de 30 ans, faisait donc partie des 600 salariés sur le carreau, après la liquidation judiciaire de l’entreprise prononcée le mois dernier.

Lettres de licenciement

Selon Ouest-France, l’homme n’a laissé aucun message pour expliquer son geste. « Depuis la fermeture du site, il n’allait pas bien, il était vraiment mal », a cependant indiqué Denis Leroux, représentant syndical, à nos confrères de France 3.

Depuis une semaine, les salariés ont commencé à recevoir leur lettre de licenciement. Les employés, après réception du courrier, peuvent accepter un contrat de sécurisation professionnelle (qui permet un accompagnement renforcé) ou de rentrer au chômage normalement.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

©2022 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account