Les agressions à l’encontre de la police ont plus que doublé en vingt ans


Quand la police sert de défouloir

Auteur :

On dénombre chaque jour plus de 85 actes violents à l’encontre de la police nationale. Ces chiffres seraient sous-évalués.

D’après le journal Le Monde, les agressions à l’encontre des forces de l’ordre ont été multipliées par 2,3 en 20 ans. Pour la seule police nationale, 85 faits de « violences à personnes dépositaires de l’autorité publique » sont enregistrés quotidiennement. Une étude publiée par les services statistiques du ministère de l’Intérieur révèle que 2.881 agressions ont été enregistrées à l’encontre des forces de l’ordre en janvier 2021.

Des violences banalisées

D’après le quotidien, ces chiffres seraient sous-estimés. En effet, les agents sur le terrain ne déclareraient pas forcément une agression lorsqu’elle est mineure et qu’elle n’entraîne aucune blessure physique. Le 13 février dernier, des policiers ont été pris pour cible dans les Yvelines par une trentaine de jeunes. Les fonctionnaires ont essuyé des tirs de mortiers. Aucun agent n’a été blessé. Malgré la violence de l’attaque, l’incident n’a pas été déclaré.

D’après le quotidien, une déclaration auprès de la hiérarchie demanderait trop de « paperasse » pour des faits « jugés banalement quotidiens ».

LIRE AUSSI > COUVRE-FEU : SE SENTANT « ABANDONNÉS », LES SYNDICATS DE POLICE POUSSENT À NE PAS VERBALISER

Des magistrats lassés

D’après les syndicats, lorsque les agresseurs sont condamnés, les peines encourues restent bien trop souvent insuffisantes. Un avocat avertit en effet de la « lassitude » que peuvent ressentir les magistrats face à ces dossiers. « Ils font simplement de la gestion de flux en fonction de paramètres comme le nombre de places disponibles en prison. Le tout avec une lassitude assez compréhensible face à des affaires qui se multiplient et des policiers très tendus sur cette question, qui poussent pour obtenir des sanctions à tout prix » explique-t-il au journal.

Prisons encombrées, peines peu sévères, lourdeur administrative, ces violences pourront-elles cesser de croitre dans un climat si peu favorable à l’ordre public ?

Le Média pour Tous


Voir ou revoir: 

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Tony
2 mois il y a

Ils ont tellement agressés qu’ils se font maintenant agresser eux-mêmes.

Je me suis moi même fais agressé à plusieurs reprises par ces malades, même si quelques uns d’entres-eux sont des gens respectables.

Une fois j’ai voulu me plaindre au commissariat, je suis tombé sur une femme qui n’a fait que tous nier sans rien vérifier…

©2021 LeMediaPourTous.fr est un site de réinformation dont Vincent LAPIERRE est le porte-parole. Pour un journalisme de terrain 100% indépendant. | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account