Auteur :

“Les engagements pris devant les partenaires sociaux en octobre dernier maintiennent la possibilité de partir à la retraite à partir de 62 ans dans le nouveau système universel”, a déclaré le Haut Commissaire à la réforme des retraites au “Midi libre”.

“Cela n’a pas changé, malgré la polyphonie gouvernementale.” Le Haut Commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, a redit dimanche 7 avril que sa “feuille de route” ne prévoyait pas de toucher à l’âge légal de départ, fixé à 62 ans. Pour lui, c’est “très clair” : “Les engagements pris devant les partenaires sociaux en octobre dernier maintiennent la possibilité de partir à la retraite à partir de 62 ans dans le nouveau système universel”, a-t-il assuré dans un entretien au quotidien Midi libre.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, et plusieurs ministres ont suscité la confusion ces derniers jours en assurant tout à la fois que la réforme Delevoye ne toucherait pas à l’âge légal de 62 ans – promesse de campagne d’Emmanuel Macron – tout en évoquant un possible allongement de la durée du travail pour financer la dépendance et le grand âge.

Harmoniser les systèmes de réversion

Le Haut Commissaire consulte depuis plus d’un an syndicats et patronat sur le futur régime universel censé remplacer les 42 existants. Ils ont notamment abordé cette semaine la question des dispositifs de solidarité tels que les pensions de réversion versées aux veuves et veufs.

“Parmi les propositions à l’étude” pour harmoniser les “treize systèmes de réversion” en vigueur, “nous souhaitons garantir le niveau de vie du couple en cas de disparition d’un des deux conjoints”, a souligné Jean-Paul Delevoye. “Cela pourrait se traduire par la garantie d’un pourcentage des revenus du couple, par exemple de 66%”, a-t-il détaillé. Concernant les droits familiaux, “nous pourrions, par exemple, ne plus accorder 10% au père et à la mère au troisième enfant, car ceci accentue l’écart entre les hommes et les femmes au profit des hommes, mais donner dès le premier enfant un pourcentage ou un forfait”.

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Mamie Doo
1 année il y a

Pfff … “Service militaire universel” … “Revenu universel” … “Retraite universelle” … Système universel” …… Mégalomanie universelle ? Ou maladie mentale ?