Va t'il les faire à la manière de Balkany ?

Auteur :

François Fillon, jugé dans le cadre d’une affaire d’emplois fictifs, a été reconnu coupable de détournement de fonds publics.

François Fillon, Premier ministre sous le gouvernement de Nicolas Sarkozy, a été reconnu coupable de détournement de fonds publics dans l’affaire des emplois fictifs par le tribunal correctionnel de Paris. Pénélope Fillon a été jugée pour complicité et recel de détournement de fonds publics. Marc Joulaud, l’ancien suppléant de François Fillon, a également été reconnu coupable.

Des « pressions » subies durant l’enquête

Le jugement du tribunal correctionnel a été rendu en début d’après-midi, après avoir rejeté les demandes de réouverture des débats, présentées par la défense. En effet, Éliane Houlette, l’ancienne directrice du Parquet national financier a récemment fait part du « contrôle très étroit » qu’aurait exercé sa hiérarchie dans la conduite de l’enquête. La défense a interprété ces propos comme l’aveu de pressions pour faire tomber l’ex-candidat à la présidentielle. Emmanuel Macron a donc saisi, pour avis, le Conseil supérieur de la magistrature.

Les peines encourues

Les époux Fillon et Marc Joulaud doivent respectivement à l’Assemblée nationale 401.000 et 679.000 euros, soit plus d’un million d’euros.  L’ancien candidat à la présidentielle, a été condamné à cinq ans de prison dont trois avec sursis. Il devra également payer une amende de 375.000 euros, et ne sera plus éligible pour une période de dix ans.
Pénélope Fillon a reçu une peine de 3 ans de prison avec sursis et devra s’acquitter de cette même somme.
Marc Joulaud a, quant à lui, écopé d’une amende de 20.000 euros, de trois ans de prison avec sursis et cinq ans d’inéligibilité.

« Rien n’aurait pu justifier la rémunération perçue »

La présidente du tribunal a fait savoir à l’ex-Premier ministre que les sommes que percevait sa femme n’avait rien d’un « complément de rémunération » comme il le laissait entendre. « Rien n’aurait pu justifier la rémunération perçue » a-t-elle affirmé. Concernant les emplois d’assistants parlementaires de Marie et Charles, leurs enfants, le couple a été relaxé pour 2005 mais déclaré coupable pour 2006 et 2007, rapporte Franceinfo. Le tribunal a accusé François Fillon d’avoir « sciemment employé ses enfants […] alors qu’il savait qu’ils étaient occupés », et d’avoir recrée ce « même mécanisme » avec sa femme.

Les époux Fillon comptent faire appel

Les avocats du couple ont fait savoir à l’AFP qu’ils feront appel de cette condamnation qu’ils qualifient de « sévère ». Antonin Lévy, l’avocat de François Fillon a déclaré à la presse : « Cette décision, qui n’est pas juste, va être frappée d’appel […], il y aura un nouveau procès ».

Petit bonus, pour le plaisir :

Une question enfin se pose : quand tous les profiteurs de la République – payés avec nos deniers – tomberont-ils ? Fillon ne saurait-être autre chose que la partie volontairement émergée d’un iceberg qu’on devine particulièrement gigantesque, et putride.

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS
Partagez l'info

Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
5 Commentaires
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Raymond Dernemont
1 mois il y a

Visitez le site : inventerpasrever
Vous y trouverez au moins plusieurs dizaines de Fillon et Cie. Et la, lePNF reste sourd et muet aux courriers etc…

DELBOS
1 mois il y a

il est très probable que FILLON soit “la partie visible de l’iceberg” mais c’est déjà pas mal de savoir qu’il a été condamné en première instance à de la prison ferme…..! A quand le tour de la clique à MACRON ?????

zorba2012
1 mois il y a

Fillon et sa femme finiront comme tous les autres (Balkany,etc…) dehors à danser pour la fête de la musique et sans lâcher un centimes pour les amandes….

dominique maillery
1 mois il y a

ils en envoient un à l’échafaud pour calmer le peuple…. et les autres ?
les prisons seraient elles assez grandes pour y mettre tous nos ripous de politiciens et leurs copains ?

</