Vers une abstention record aux élections régionales : un système à bout de souffle ?


Mais ça ne les empêchera pas de prendre les postes quand même...


Le désastre annoncé des élections régionales semblent symboliser parfaitement la maladie dont souffre notre système. Entre volonté d’un renouvellement démocratique et simple désintérêt, les français paraissent réclamer autre chose.

Ce dimanche, les Français sont appelés aux urnes pour des élections régionales et départementales. Seulement, d’après les enquêtes, une grande partie d’entre eux ne se déplaceront pas. Certains instituts prédisent même une abstention record dépassant les 64%, du jamais vu pour un tel scrutin. Un phénomène qui pourrait être amplifié par le fait que bon nombre de Français n’ont jamais reçu les programmes politiques dans leur boîte aux lettres.

Les ravages du secteur privé

À la veille du scrutin, beaucoup de Français n’avaient pas reçu le matériel électoral (professions de foi, bulletins…) Et pour cause, le gouvernement a décidé de confier une partie de la mission de la distribution à la société privée Adrexo. Un travail qui a manifestement été bâclé et qui coupera des milliers de Français de l’accès aux programmes. Même si ceux-ci ont été mis en ligne, plus de 14 millions de citoyens rencontreraient des difficultés avec le numérique.

Les candidats connus favorisés

Au-delà de la démonstration parfaite du désastre de la privatisation des missions publiques, cet épisode risque de favoriser d’autant plus les candidats sortants et la montée de l’abstention. Les participants avec un déficit de notoriété se trouvent en tout cas extrêmement lésés, et ce malgré les excuses de Darmanin. Cette histoire ne pourra cependant pas servir d’unique justification au refus des Français de se rendre dans les bureaux de vote.

Désintérêt profond

Car si près des deux tiers des électeurs n’iront pas voter, c’est avant tout par désintérêt pour la vie politique. Un phénomène particulièrement présent chez les jeunes. Selon une étude, près d’un majeur de moins de 25 ans sur deux ignorait même la tenue des élections ce week-end. Pire 72% des interrogés sont peu ou pas intéressés par le scrutin.

À quoi servent ces élections ?

Le cœur du problème réside sans doute dans le fait que la plupart des Français ne savent même pas à quoi sert ce vote. Un phénomène dont certains partis tentent de profiter en surfant sur des thèmes en vogue dans les médias, comme la sécurité, le terrorisme ou l’immigration. Pourtant ni la région ni le département n’a de compétences dans ces domaines. Les pouvoirs de ces élus se concentrent en effet sur le développement économique, l’aménagement du territoire, la formation professionnelle, mais aussi l’enseignement et les transports.

Une crise de la représentativité

Reste que dans l’esprit de bon nombre de citoyens, ces élections (comme les autres) ne « servent à rien ». Un nombre croissant de Français semble en effet ne plus se reconnaître dans aucun parti et ne font plus confiance à personne. Avec les Gilets Jaunes, on a d’ailleurs pu constater une volonté du peuple d’exercer lui-même le pouvoir. Un processus qui confirme une soif de démocratie directe et la sensation que les élus exerceront tous la même politique.

Nouvelle déroute pour la Macronie

Même si une intervention citoyenne dans la vie politique est plus que souhaitable, on peut tout de même nuancer la situation en rappelant que c’est le camp ultralibéral qui a remporté toutes les élections cruciales depuis les années 70 en France. Difficile alors de savoir ce que feraient les autres tendances politiques si elles arrivaient au pouvoir. Quoi qu’il en soit, pour la Macronie, ces élections devraient constituer une nouvelle déroute magistrale. Le parti du chef de l’État dispose en effet de peu de marge de manœuvre pour remporter une région. Comme souvent dans les élections locales, le scrutin devrait surtout bénéficier aux partis traditionnels comme LR et le PS. À moins d’un regain de participation surprise ?

Le Média pour Tous

Vous êtes les garants
de notre indépendance

SOUTENEZ-NOUS

Partagez l'info


Cher visiteur, les commentaires sont soumis à modération. Veuillez éviter les commentaires injurieux, appelant à la violence ou à la haine. Ils ne seront pas diffusés sur le site.

Par ailleurs, les commentaires n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas le Média pour Tous.

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
plus ancien
plus récent Le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
giorgio guido novi
4 mois il y a

belle illustration de la situation actuelle surtout la la photo d,illustration de l,article 😉

©2021 LeMediaPourTous.fr est un média indépendant, financé exclusivement par ses lecteurs | Mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account